Tag: déplacés internes

spot_imgspot_img

De Ménaka à Kidal : en quête de sécurité

À Ménaka, au Mali, la dégradation de la situation sécuritaire a contraint environ 54 000 personnes à quitter les lieux. Vivant principalement d’élevage et de maraîchage grâce à la marre de la ville, elles affluent pour la plupart vers la commune voisine de Kidal, une région pastorale de plusieurs milliers d’habitants où les conditions de vie restent rudes.

Burkina Faso : baisse du nombre de déplacés internes (gouvernement)

Malgré la poursuite des attaques terroristes, le nombre de déplacés internes est en baisse au Burkina Faso.

Centre du Mali : le légendaire vivre ensemble entre Dogons et Peuls en mal

Avec la crise sécuritaire au centre du Mali, le vivre ensemble est de plus en plus mis en mal, notamment entre Dogons et Peuls.

A Mopti, sur les cendres froides du malheur des veuves et orphelins déplacés

Sur les sites spontanés de Medina-coura et Barbé II abritant des centaines de déplacés internes, à Mopti, nombreux sont les veuves et les orphelins qui manquent pratiquement de tout.

Sahel : l’UE octroie plus de 2 milliards 6 00 millions pour renforcer la résilience des communautés déplacées et leurs hôtes

A travers son mécanisme de subvention, « Vivre dignement », l’Union européenne [UE) vient en aide, à travers des projets, à des communautés déplacées ainsi qu’à leurs hôtes du Mali, du Burkina Faso et du Niger.

Mali : le nombre de déplacés internes passent de 377 781 personnes à 401 736, selon CMP

Dans son nouveau « Rapport sur les mouvements des populations », la Commission mouvement de populations (CMP) fait état d’une augmentation du nombre de déplacés internes au Mali