Enjeux de l’eau en Afrique : à Dakar, plusieurs journalistes se pencheront sur la question

Date:

Share post:

Le Think tank Africa 21 organise à Dakar, du 15 au 19 août 2022, un atelier sur les enjeux de l’eau en Afrique. Cette session, à laquelle prendront part plusieurs journalistes, a lieu alors que les effets du changement climatique se font chaque jour plus pressants et impactent particulièrement le continent africain.

Nombreux sont les pays africains confrontés à des séries d’inondations, de sécheresses. Ces catastrophes naturelles révèlent un constat d’impuissance face à des conséquences humaines dramatiques. 

Partant de cette situation, le Think tank Africa 21, un réseau de près de 600 journalistes de la presse écrite, de la radio et de la TV, issus de 40 pays d’Afrique, spécialisés sur le développement durable et le changement climatique, organise du 15 au 19 août 2022, un atelier à Dakar, au Sénégal. Ce cadre d’échange réunira des experts internationaux, Sénégalais, et journalistes en vue d’aborder les défis liés à l’eau au 21e siècle sur le continent africain.

Nouveaux modes de consommation

« L’eau, alors que les besoins sont de plus en plus importants et que la pression sur la ressource l’est tout autant, va devoir être gérée de manière plus adaptée dans les années à venir si on veut éviter de grandes catastrophes », a indiqué Africa 21 dans un communiqué du 13 août 2022. Ce réseau de journalistes rappelle qu’en 2021, « l’examen des progrès de l’objectif de développement durable 6 par ONU-Eau indiquait que les objectifs 2030 en matière d’eau et d’assainissement ne pourraient être atteints en Afrique sans une meilleure gouvernance et un effort important en matière de financement ».

Au cours de cette session, une 50ène de journalistes d’Afrique de l’Ouest et Centrale, sur place à Dakar, mais aussi en ligne, discuteront sur les différentes dimensions de la question de l’eau face aux effets du changement climatique, à une urbanisation galopante sur le continent et au développement de nouveaux modes de consommation de cette précieuse ressource.

Cet atelier a pour objectif d’informer, de sensibiliser, d’alimenter le débat, de mettre en réseau et d’offrir des opportunités aux journalistes. Il vise également à assurer le suivi des résolutions prises lors du 9e Forum mondial de l’eau de Dakar et à préparer les journalistes à la prochaine Conférence de la Décennie des Nations Unies de l’eau 2023 prévue du 21 au 24 mars 2023 à New York, a expliqué Africa 21.

L’atelier de Dakar s’inscrit dans le cadre des activités de l’association, qui a choisi cette année comme thème central, les enjeux de l’eau en Afrique. Retrouverez le programme de cet atelier en suivant le lien ci-dessous :

Fousseni Togola

Fousseni TOGOLA
Fousseni TOGOLAhttps://saheltribune.com
Né à Fana, dans la région de Dioïla, Fousseni TOGOLA est professeur de philosophie de formation, journaliste-blogueur et écrivain. Après un Master obtenu à l’Ecole normale supérieure (ENSUP) de Bamako sur la théorie de la « falsifiabilité » de Karl Popper, il se tourne vers l’écriture, à travers le blogging et ensuite le journalisme. D’abord membre de la Communauté des blogueurs du Mali (DONIBLOG), ensuite contributeur à Benbere, plateforme des blogueurs maliens. Il est également membre du Réseau des journalistes africains spécialisé sur le développement durable et le changement climatique (Africa 21). M. TOGOLA servira ensuite au quotidien malien Le Pays comme rédacteur en chef adjoint et éditeur. Il a également servi, comme pigiste, au premier site d’informations au Mali, Maliweb. Fousseni est aujourd’hui fondateur du site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes saheltribune.com. En 2020, il a été nominé au prix Mali Média Award (MAMA). La même année, il est lauréat du « Prix de Reconnaissance des Médias « Restez à la Maison », de la fondation Merck, dans la catégorie presse en ligne au Mali. Comme centre d’intérêt, M. TOGOLA s’intéresse au sujet touchant le climat, l’environnement et la biodiversité. Il a un intérêt assez particulier pour les questions sécuritaires et éducatives au sahel. Ouvrages publiés Féminitude, Innov Editions, 2018 (Essai) La société close et ses militants, 2019 (Essai politique) L’homme sirène, Prostyle Editions, 2020 (Fiction) Bintou, une fille singulière, 2020 (Roman philosophique)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires

Mali : la synergie régionale de Sikasso ferme les classes de la région pour 72 H

Les syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 de la région de Sikasso ont déclenché, le mardi 6 décembre 2022, une grève de 3 jours sur toute l’étendue de la région.

Mali : A 6 ans, Alioune a été amputé de la jambe

Alioune, 6 ans, encore insouciant et rêveur, a vu sa vie basculer lorsqu’il a été amputé de la jambe à la suite d’une blessure par balle.

Tchad : les inondations à N’Djamena renforcent la crise humanitaire et font craindre l’apparition d’épidémies

Depuis mi-août, le centre et le sud du Tchad sont frappés par des graves inondations, les dernières touchant la capitale, N’Djamena, où deux fleuves ont débordé, laissant des quartiers entiers submergés par les eaux.

La renaissance du phénix !

Son absence avait fait couler beaucoup d’encres et de salives. Le doute était persistant, voire sceptique. Trop de conjectures avaient été émises. Même sa rencontre avec le chef de l’État n’avait pas réussi à rassurer les plus sceptiques. Le temps est quand même le meilleur des juges.
%d blogueurs aiment cette page :