Mali : transhumance politique, ce véritable danger pour la démocratie

Mali : transhumance politique, ce véritable danger pour la démocratie
Transhumance politique. Image d'illustration. Crédit photo: 97land.com

Au Mali, l’un des principaux maux de l’espace politique reste la transhumance politique. Une pratique dangereuse pour la démocratie. Analyse.

Après le coup de force militaire contre Ibrahim Boubacar Kéïta (IBK), le 18 août 2020, la plupart des sondages menés par différentes organisations de la société civile ont révélé le manque de confiance des citoyens maliens en leur classe politique. Cette classe politique ne leur paraît plus assez crédible. La majorité des citoyens ayant pris part à ces sondages ont jugé important de confier cette transition aux militaires qui ont abrégé leur souffrance. Dans ces conditions, pour qui voulez-vous qu’ils votent lors des prochaines élections ? 

Au Mali, le jeu politique laisse comprendre que les leaders des partis ne sont opposés que théoriquement devant le public. Mais au fond, ils semblent partager les mêmes idéologies. Nombreux sont les cadres du Rassemblement pour le Mali (RPM) à avoir déposé leur valise au parti de Soumeylou Boubeye Maïga, alors que celui-ci était Premier ministre et pressenti dauphin d’IBK.

Des « groupements d’intérêts économiques »

Depuis le départ d’IBK et l’annonce des dates pour les prochaines échéances électorales, la classe politique malienne ne cesse de fortifier les citoyens dans leur conviction. La transhumance, qui a toujours caractérisé certains hommes politiques de ce pays, a repris de plus belle. Les partis où le vent est pressenti plus favorable reçoivent le plus d’adhésion et les « petits partis » se vident.

Après la mort de Soumaïla Cissé, président fondateur de l’Union pour la République et la démocratie (URD), deux grandes adhésions y sont enregistrées : celles de Mamadou Igor Diarra et de Dr Boubou Cissé, ancien Premier ministre. L’acceptation de ces deux adhésions soulève la question de la gestion de ces « entreprises politiques » dans notre pays.

Dans ce pays traversant une crise multidimensionnelle, nombreux sont les partis politiques qui ne représentent que « des groupements d’intérêts économiques ». Des entreprises individuelles dont tout le fonctionnement reposerait sur le fondateur. De nouveaux membres ne les rejoindraient que si le parti est susceptible de gagner le pouvoir.

Manque d’idéologie

Parmi ces adhésions dans l’URD, celle qui semble la plus problématique est celle de Dr Boubou Cissé. Le dernier Premier ministre d’IBK qui a démissionné en même temps que ce dernier. Des démissions qui ont été l’œuvre du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces Patriotiques (M5-RFP), duquel est membre l’URD de feu Soumaïla Cissé. Tant que les intérêts se rejoignent, les ennemis d’hier peuvent toujours devenir de bons amis.

Cette « transhumance politique demeure un véritable goulot d’étranglement à l’évolution de la jeune démocratie malienne », lit-on dans un article publié par Slate Afrique en 2013. Tant que l’arcane politique reste marqué par un tel mouvement irrégulier des hommes politiques, tels des papillons à la recherche de fleurs plus douces, il ne faudrait pas s’étonner que le taux d’électeurs soit moins élevé.

Le nomadisme politique est la preuve que bon nombre de ces hommes politiques maliens manquent d’idéologie politique. Ceux qui sont mûris d’une véritable conviction demeurent stables pendant toute une éternité. Ce nomadisme politique est un véritable danger pour la démocratie.

Fousseni Togola


Cet article a été initialement publié sur le site de Maliweb. Il a été repris et relu par Sahel Tribune.

Chiencoro

Chiencoro a plusieurs années d'expérience dans la presse écrite et le blogging au Mali. Il est présentement journaliste-reporter à Sahel Tribune.

2 commentaires sur “Mali : transhumance politique, ce véritable danger pour la démocratie

  1. Bonjour , j’ai récupéré mon RAVEC en 2009 et voté avec ma nina en 2013, aujourd’hui pour un correctif à ma nina on me dit que je ne suis pas enregistré dans la base de données et que je dois refaire mon RAVEC .Quelqu’un peut il m’éclairer. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

%d blogueurs aiment cette page :