Universités : harmonisation de la contribution annuelle des étudiants au Cenou

Universités : harmonisation de la contribution annuelle des étudiants au Cenou
Le directeur général du CENOU, Ousmane Dembélé au milieu. Crédit photo: Togoa/Sahel Tribune

Afin d’harmoniser le prélèvement sur les trousseaux et les bourses des étudiants, le Centre national des œuvres universitaires (CENOU) a revu les modalités de paiement de la contribution des étudiants. 

Pour l’amélioration des conditions de vie et d’étude des étudiants maliens, le Centre national des œuvres universitaires (Cenou) ne cesse d’innover. Dans ce cadre, depuis 2008, chaque étudiant participe aux œuvres universitaires grâce à un prélèvement effectué sur son trousseau et sa bourse, selon le directeur général du Cenou, le Colonel Ousmane Dembélé. Le montant annuel prélevé chez chaque étudiant était de 5000 F CFA sur la bourse et de 2500 FCFA sur les trousseaux, nous a-t-il indiqué.

Economie de 2500 FCFA

Si tous les étudiants ne sont pas bénéficiaires des allocations financières octroyées par l’Etat – la bourse –, cependant, il faut rappeler que la plupart d’entre eux, en l’occurrence les réguliers, reçoivent les trousseaux. Le Conseil d’administration du Cenou a donc jugé important d’harmoniser cette contribution des étudiants aux œuvres universitaires.

Point de presse du CENOU
Point de presse du CENOU, lundi 28 juin 2021. Crédit photo: Togola/Sahel Tribune

Lors de sa 21e session, le Conseil d’Administration de cet établissement public à caractère administratif (EPA), « à travers sa Délibération n° 2021-22/CA-CENOU du 10 mars 2021, [a adopté] un taux unique et annuel de 5000 F CFA comme frais de la carte CENOU et contribution aux œuvres universitaires », a annoncé le Colonel Dembélé, au cours d’un point de presse tenu, lundi 28 juin 2021, dans la salle de réunion de son administration. Selon ses précisions, « ce prélèvement se fera uniquement sur les montants du trousseau ». Ce qui fera pour les étudiants une économie de 2500 FCFA.

Modalités de paiement

S’agissant des modalités de paiement de cette participation des étudiants, le Colonel Ousmane Dembélé a été on ne peut plus clair. Pour les étudiants réguliers et inscrits dans les IES, le montant prévu sera « retenu à la source sur le trousseau de l’année en cours, tandis que les néo-bacheliers effectueront leur paiement directement lors des dépôts de la demande de bourse ».

Quant aux étudiants non réguliers (candidats libres, dérogés, professionnels et non nationaux), ceux-ci effectueront leur paiement dans les guichets de l’Agence Comptable du Cenou et auprès des régisseurs de recettes des Centres régionaux des Œuvres universitaires (CROU), a expliqué l’actuel directeur général du Cenou.

Avantages de la carte Cenou

Cette contribution, ajoutée aux appuis de l’État, permet au Cenou d’assurer la prise en charge des étudiants démunis, malades ou autres cas sociaux nécessitant d’accompagnement. La carte Cenou assure aux étudiants la gratuité des consultations, des soins et des médicaments disponibles dans les pharmacies des centres de santé de cette structure universitaire ; la réduction des risques liés à la fraude, à l’usurpation d’identité et au double paiement des allocations financières.

Ce n’est pas tout. Grâce à cette carte, les étudiants bénéficient de la gratuité des connexions à l’internet par Wifi dans les résidences universitaires ; la gratuité des frais liés aux traitements des allocations financières, des demandes de logement et la gratuité de voyage ; la sécurisation des campus universitaires, la subvention des coups des plats dans les cantines, la subvention du tarif du transport des étudiants, entre autres avantages de cette carte Cenou.

Fousseni Togola

Chiencoro

Chiencoro a plusieurs années d'expérience dans la presse écrite et le blogging au Mali. Il est présentement journaliste-reporter à Sahel Tribune.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

%d blogueurs aiment cette page :