Mali : des drones et des avions de combat pour l’armée

Date:

Share post:

L’armée malienne a reçu, ce jeudi 16 mars 2023, les clefs des nouveaux aéronefs de combats et des drones de surveillance et de renseignement. Ces nouveaux équipements participent à la montée en puissance de l’armée malienne, mais aussi, et surtout à la nécessité de son adaptation au nouvel environnement sécuritaire.  

L’armée malienne prend de plus en plus le contrôle de son espace aérien grâce à l’amélioration de son outil de renseignement. Toute chose qui consolide sa « montée en puissance », qui a permis de restaurer la confiance entre elle et la population. La population ayant constaté la détermination des forces armées pour sa sécurisation accepte de leur venir en appui à travers des renseignements sur les mouvements des groupes armés terroristes.

En plus de toutes les sources humaines dont elle dispose, en droite ligne de sa montée en puissance, l’armée malienne peut compter de plus en plus sur des technologies modernes pour la surveillance et le renseignement. Des outils ayant surtout fait leurs preuves sur les théâtres d’opérations.

Stratégie de « guérilla »

La remise des drones et des avions de combat de type Albatros L39, à l’armée malienne, participe à l’adaptation de l’outil de défense au nouvel environnement sécuritaire, selon les explications du chef d’État-major général de l’armée de l’air, le général de division Alou Boï Diarra.

Les groupes armés terroristes mènent une guerre asymétrique à l’armée malienne. Cette « guérilla » permet à « l’ennemie » de se dissimuler dans la population. Cette capacité de l’adversaire, très mobile, de se fondre dans la nature pose d’énormes défis aux autorités en charge des armées et nécessite une véritable adaptation de l’outil de défense. « Si l’État échoue à s’adapter, il risque de disparaître », a indiqué le ministre de la Défense et des anciens Combattants, le colonel Sadio Camara.

Traquer et envoyer au « repos éternel »

Il est donc d’une nécessité absolue pour le Mali de s’adapter en raison des nombreuses menaces dont il fait face depuis plus d’une décennie.

Tous ces efforts des autorités transitoires visent à offrir une meilleure protection aux populations maliennes. En un mot, il s’agit de respecter le contrat social entre dirigeants et populations.

Le Colonel Sadio Camara a lancé un vibrant appel aux « fils égarés » de la nation à accepter de revenir et de respecter les lois de la République. Aux récalcitrants, il rassure que leurs actions de harcèlement ne dureront pas longtemps puisqu’ils seront traqués et envoyés au « repos éternel ».

Ces drones et ces avions de combat viennent s’ajouter aux équipements déjà reçus par l’armée malienne, dont certains il y a juste deux mois, plus précisément le 19 janvier 2023.  

Chiencoro Diarra

Chiencoro
Chiencorohttps://saheltribune.com
Chiencoro a plusieurs années d'expérience dans la presse écrite et le blogging au Mali. Il est présentement journaliste-reporter à Sahel Tribune.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières publications

Insécurité : les États face à l’utilisation accrue des drones par les groupes terroristes

Les drones sont en train de changer la façon de mener les conflits dans le monde. Au moins, 113 États disposent d’un drone militaire, de nos jours.

Constitution : la COCEM salue la validation du projet, mais exprime des inquiétudes

Après analyse du projet de Constitution, la Coalition pour l’observation citoyenne des élections au Mali (COCEM) se réjouit de la prise en compte de beaucoup de ses recommandations formulées dans ses différents rapports d’observation et des documents de contributions à la réforme constitutionnelle.

Mali : la jeunesse se mobilise pour soutenir la transition

La jeunesse malienne, à travers le Conseil national de la jeunesse (CNJ), se mobilise pour soutenir les autorités de la transition dans leurs œuvres de refondation. Plusieurs actions ont été annoncées par le CNJ, lors de son point de presse du 16 mars dernier.

Galerie des Arts : lieu de promotion et de découverte des travaux artistiques  

Quand la littérature se connecte à la peinture, des innovations à l’image de la Galerie des arts, nouvellement inaugurée au cœur de Bamako, à Quinzambougou, voient le jour.
%d blogueurs aiment cette page :