Home Actu Exposition photos : une initiative pour magnifier la montée en puissance de l’armée malienne

Exposition photos : une initiative pour magnifier la montée en puissance de l’armée malienne

0 comment 109 views

Les rideaux de l’exposition photos sur les Armées, au musée national du Mali, tombent ce 31 mars 2023, après 15 jours d’activité. À la veille de la fin de cette exposition, une délégation de la présidence de la République du Mali a visité les stands. L’armée malienne a été à l’honneur au cours de cette exposition.

Il était 12 h passées de quelques minutes quand le bus transportant la délégation de la présidence, composée essentiellement du cabinet du président de la transition, a fait son entrée dans la cour du musée national, en commune III du District de Bamako. Un établissement public à caractère scientifique et culturel, limité au Nord par le Parc national et à l’ouest par la colline de Koulouba. Depuis le 17 mars 2023, cet endroit abrite l’exposition photos sur les Armées. Une première du genre au Mali.   

Renforcer le lien armée-nation

Conduite par le colonel Diawoye Sangaré, conseiller spécial du président de la transition sur les questions de défense, la délégation a été accompagnée, dans sa visite, par le directeur de l’information et des relations publiques des armées (DIRPA), le colonel Souleymane Dembélé. Dès l’entrée de la salle d’exposition, le regard des visiteurs tombe sur un texte introductif, comme généralement dans toutes les expositions. 

Exposition photos sur les armées 2
Exposition photos sur les armées au musée national de Bamako. Israël Oron/Présidence du Mali.

Ce texte, lu à voix haute et audible par le colonel Dembélé devant la dizaine de visiteurs venue de la présidence, fait ressortir le caractère historique de cet évènement. « Jamais dans l’histoire de notre pays, l’armée malienne n’avait autant bénéficié du Soutien inconditionnel du peuple, malgré cette période de dures épreuves pour nos forces, confrontées à la lutte implacable contre le terrorisme », peut-on lire dans ce texte introductif. La même source précise également que « ce soutien populaire est la résultante du lien, combien solide, entre le peuple malien et son armée dont les fondements remontent aux toutes premières heures de l’indépendance au cours desquelles l’institution militaire a beaucoup œuvré au développement économique et social de la Nation ».

Aujourd’hui, il s’agit de préserver, d’encourager et même de vivifier ce lien entre l’Armée et le peuple par des actions civilo-militaires, poursuit le texte.

Cette lecture a été suivie par la visite des photographies, retraçant l’évolution de l’armée malienne, de sa création sous le président Modibo Kéïta jusqu’au président Assimi Goïta. Ces centaines de photos accrochées au mur font voir les différents présidents qui se sont succédé à la tête de la République du Mali, les hommes et femmes qui ont marqué l’outil de défense du Mali ainsi que les grands actes posés par cette armée en passant par les défilés militaires. 

De la période coloniale à nos jours

Au cours de cette visite, le directeur de la Dirpa a affirmé que « la montée en puissance de l’armée malienne est indéniable aujourd’hui ». Selon lui, cela s’exprime de différentes manières. Des acquisitions d’équipements au changement radical de posture opérationnelle en passant par les ressources humaines, l’armée a réussi un bond qualitatif par le renforcement, la diversification de ses moyens et l’adaptation de son cursus à l’environnement de manœuvre. D’où la création d’une école de guerre au Mali avec son corollaire de réorientation de la pensée stratégique ainsi que de celle de la doctrine d’emploi des forces armées de défense et de sécurité.

Cette exposition photos a donc été organisée en vue de magnifier la montée en puissance de cette armée en retraçant son évolution de la période postcoloniale jusqu’à l’heure actuelle, tout en mettant l’accent sur la place des femmes. Le colonel Dembélé reste convaincu que sans le peuple malien, l’armée malienne n’aurait nullement pu atteindre le niveau auquel elle est arrivée aujourd’hui. Selon ses précisions, « l’Armée, ce n’est pas que la guerre dans la mesure où elle apporte de l’aide aux populations dans le besoin, le plus souvent en l’absence des services sociaux de base. »

Cette exposition, première dans l’histoire de l’armée malienne, est une initiative de la Cellule de communication et des relations publiques de la présidence de la République du Mali, mise en œuvre par la Dirpa, en collaboration avec le musée national, le musée des armées et la Galerie Médina, qui ont mutualisé leurs efforts afin de donner à cet évènement toute sa grandeur.

Une initiative venue à point nommée

Après la visite des stands de cette exposition photos sur les armées, qui s’étend jusqu’à ce 31 mars, la délégation de la présidence s’est rendue au musée des armées, pour terminer sa découverte de l’histoire de l’armée malienne, de la période coloniale à nos jours. De la résistance coloniale jusqu’à l’époque moderne, les visiteurs ont pu découvrir les différentes facettes de l’armée malienne. Ils ont également visité les vestiges des équipements de l’armée coloniale, exposés dans la cour ainsi que dans la salle d’exposition du musée des armées.

Exposition photos sur les armées 1
Exposition des vestiges d’équipements militaires au musée des armées. Fousseni Togola/Sahel Tribune.

Au terme de ces visites, le conseiller spécial du président de la transition sur les questions de défense, le colonel Diawoye Sanagré, a confié à la presse que « cette initiative qui est la toute première du genre est venue à point nommé si l’on sait que notre Armée connaît une véritable montée en puissance sur le terrain ». Il a profité de l’occasion « pour saluer la vision des plus hautes autorités de la Transition et le soutien du peuple malien qui ont permis à l’Armée d’être à hauteur de mission ».

M. Sangaré a exhorté « les hommes engagés dans les différentes opérations à plus d’abnégation pour mériter de la confiance du peuple ». Il a fini par remercier les initiateurs de l’exposition photos sur les armées, mais aussi tous les garants de la mémoire des forces armées de défense et de sécurité.

Fousseni Togola 

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate