Home Actu Mali : Kenekanko, une plateforme de lutte contre la corruption et la violation des droits de l’homme

Mali : Kenekanko, une plateforme de lutte contre la corruption et la violation des droits de l’homme

2 comments 123 views

Dans le cadre de son projet d’appui à la lutte contre la corruption et le monitoring des violations des droits de l’homme, la Fondation Tuwindi, en partenariat avec l’Association malienne des Droits de l’homme (AMDH), a organisé le lundi 12 décembre 2022, dans la Commune VI du district de Bamako, une session de sensibilisation autour de la bonne gouvernance, à l’endroit d’une vingtaine de jeunes.

Malgré la rupture annoncée par le pouvoir actuel, depuis son avènement en août 2020, certaines pratiques, comme la corruption et la violation des droits de l’homme, continuent d’avoir la peau dure en République du Mali. Plusieurs rapports d’organisations non gouvernementales (ONG) tirent la sonnette d’alarme sur la situation des droits humains dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. Plus de 30 ans après l’avènement de la démocratie, le peuple malien est toujours confronté aux mêmes problèmes auxquels les gouvernants n’arrivent pas à trouver de solutions appropriées.

En vue de contribuer à la lutte contre ces fléaux, susceptibles de handicaper la marche du pays vers le renouveau, la Fondation Tuwindi et ses partenaires ont entamé une série de sensibilisations autour de la bonne gouvernance dans cinq (5) des six (6) communes du District de Bamako. L’étape de la commune VI du district de Bamako s’est déroulée le lundi dernier. Un événement auquel une vingtaine de jeunes ont pris part. L’objectif est de les former et sensibiliser sur les règles établies sur les bases de la bonne gouvernance afin d’être des moteurs de changement.

Présentes dans tous les secteurs

Au Mali, il n’échappe à personne que la corruption et la violation des droits de l’homme sont présentes dans tous les secteurs. Ces phénomènes ont tendance à « freiner considérablement le développement économique, politique, social, institutionnel, sanitaire, et s’étend jusqu’à l’ordre juridique ».

Pour la Fondation Tuwindi, il faut mettre en synergie les jeunes générations autour des règles établies sur les bases de la bonne gouvernance et les relations internationales afin de faire d’eux non seulement des leaders d’opinion, mais également des moteurs de changement. Toute chose qui justifie cette initiative de former des jeunes sur la bonne gouvernance.

Le but de cette série d’activités est surtout de sensibiliser les participants sur la lutte contre la corruption et la violation des droits de l’homme au Mali. Il s’agit aussi de les inculquer les mécanismes de lutte contre ces phénomènes et des méthodes d’intervention.

Au cours de ces sessions de sensibilisation, qui se tiendront dans 5 des 6 communes du District de Bamako, les participants assisteront à des panels sur la lutte contre la corruption et la violation des droits de l’homme.

Mobilisation autour de l’application « Kenekanko »

Au-delà de ces aspects, ces sessions visent à mobiliser ces jeunes (venus de tous bords) autour de l’application « Kenekanko ». Elles leur permettront de mieux comprendre et découvrir cette plateforme, une application mobile et une plateforme web servant à faire des alertes sur des cas de crimes économiques et de violation des droits de l’homme. L’application « Kenekanko » est utilisable partout à travers le monde. Les cas à dénoncer doivent concerner le territoire malien.

Bakary Fomba

2 comments

Soumaïla Coulibaly 12 janvier 2024 - 15 h 58 min

Engageons nous pour lutter contre la corruption au Mail .

Reply
Soumaïla Coulibaly 12 janvier 2024 - 16 h 01 min

Je lutter contre la corruption et je lutter pour ma patrie le Mali.

Reply

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate