Écoles maliennes : une rentrée scolaire en deux étapes

Date:

Share post:

La rentrée scolaire 2022-2023, au Mali, se fera en deux étapes. C’est l’annonce faite par le ministère en charge de l’éducation nationale, ce jeudi 1er septembre 2022, au cours d’un point de presse.

La rentrée administrative et pédagogique est annoncée pour le 16 septembre prochain. Le gouvernement exhorte les directions d’écoles, les académies d’enseignement (AE) ainsi que les différents Centres d’animation pédagogique (CAP) à baliser le terrain pour une rentrée scolaire effective et sans perturbation.

Sidibé Dédéou Ousmane, ministre de l’Éducation nationale, a indiqué au cours de ce point de presse que la reprise effective des cours aura lieu le 3 octobre 2022. D’ici là, les maires ainsi que les différents comités de gestion scolaire (CGS) sont invités à mettre toutes les dispositions en place.

Le gouvernement avait annoncé à la télévision nationale (ORTM) que la rentrée des classes pour le préscolaire, le fondamental, l’enseignement secondaire général et normal, allait avoir lieu le 16 septembre 2022. Cette annonce avait fait couler beaucoup de salives. La décision avait été jugée inopportune, par certains acteurs clés de l’école.

La Rédaction

Sahel Tribune
Sahel Tribunehttps://saheltribune.com
Sahel Tribune est un site d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits, crée en 2020 au Mali, sous le nom Phileingora. C’est en 2021 que ce nom bascule vers Sahel Tribune afin d’offrir un contenu plus adapté à nos lecteurs et partenaires.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires

Mali : la synergie régionale de Sikasso ferme les classes de la région pour 72 H

Les syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 de la région de Sikasso ont déclenché, le mardi 6 décembre 2022, une grève de 3 jours sur toute l’étendue de la région.

Mali : A 6 ans, Alioune a été amputé de la jambe

Alioune, 6 ans, encore insouciant et rêveur, a vu sa vie basculer lorsqu’il a été amputé de la jambe à la suite d’une blessure par balle.

Tchad : les inondations à N’Djamena renforcent la crise humanitaire et font craindre l’apparition d’épidémies

Depuis mi-août, le centre et le sud du Tchad sont frappés par des graves inondations, les dernières touchant la capitale, N’Djamena, où deux fleuves ont débordé, laissant des quartiers entiers submergés par les eaux.

La renaissance du phénix !

Son absence avait fait couler beaucoup d’encres et de salives. Le doute était persistant, voire sceptique. Trop de conjectures avaient été émises. Même sa rencontre avec le chef de l’État n’avait pas réussi à rassurer les plus sceptiques. Le temps est quand même le meilleur des juges.
%d blogueurs aiment cette page :