Coopération bilatérale: le président Damiba au Mali

Date:

Share post:

Le président de la transition, colonel Assimi Goïta a accueilli son homologue burkinabè de la transition, le lieutenant-colonel Paul Henry Sandaogo Damiba,  ce samedi 3 septembre 2022, à l’aéroport international Président Modibo Kéïta de Bamako. Le chef d’Etat burkinabè est au Mali pour une visite d’amitié et de travail de 24h. 

Elle entre dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale entre les deux pays, partageant des frontières communes. La collaboration dans la lutte contre le terrorisme ainsi que la question des 49 soldats ivoiriens pourrait être au menu des échanges au cours de cette rencontre entre les deux chefs d’État sahélien. 

La rédaction

Sahel Tribune
Sahel Tribunehttps://saheltribune.com
Sahel Tribune est un site d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits, crée en 2020 au Mali, sous le nom Phileingora. C’est en 2021 que ce nom bascule vers Sahel Tribune afin d’offrir un contenu plus adapté à nos lecteurs et partenaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires

Burkina Faso : onze militaires tués et plus de cinquante civils portés disparus (communiqué)

Le terrorisme a encore fait des ravages dans le « pays des hommes intègres ». Le lundi 26 septembre 2022,...

Tribune des Nations Unies : réaction des partis politiques et mouvements syndicaux au discours d’Abdoulaye Maïga  

Le secrétaire général des Nations unies, le président en exercice de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (Cédéao), le Chef d’État nigérien, la politique française au Mali ainsi que le président ivoirien, tous les partenaires récalcitrants à la vision souverainiste du Mali ont eu leur dose dans le discours du col. Maïga à la tribune des Nations unies.

22 septembre 2022 : retour sur 24 h de commémoration

La République du Mali a 62 ans. Les Maliens ont célébré, jeudi 22 septembre 2022, le 62e anniversaire de l’indépendance du pays. À Bamako, notamment au niveau de la présidence malienne, cette commémoration a débuté depuis le mercredi soir.

Kenekanko : un nouvel instrument contre la corruption et les violations des droits humains au Mali

Kenekanko, une application et aussi une plateforme web qui donne désormais aux citoyens maliens de l’intérieur comme de la diaspora la possibilité de dénoncer des cas de corruption et de violation des droits de l’homme dans leur pays
%d blogueurs aiment cette page :