Home Actu Assimi Goïta, la nouvelle figure du panafricanisme ?

Assimi Goïta, la nouvelle figure du panafricanisme ?

0 comment 466 views

Le colonel Assimi Goïta, actuel président de la transition au Mali, suscite de plus en plus d’attention en tant que figure montante du panafricanisme. Son ascension au pouvoir, initiée par un coup d’État en 2020, l’a propulsé à la tête de la transition, chargée de rétablir la stabilité et d’organiser des élections démocratiques. Goïta, par ses discours et ses actions, émerge comme un acteur clé du renouveau du mouvement panafricain. Son objectif, c’est de redonner d’abord à son pays sa pleine et entière souveraineté avant de se tourner vers le reste de l’Afrique. 

Dans un discours retentissant en décembre 2023, Goïta a proclamé avec force que « l’Afrique doit se relever et se libérer de la domination étrangère ». Ses appels en faveur d’une « union africaine forte et prospère » ont été accueillis favorablement par de nombreux panafricanistes, qui voient en lui le potentiel de redonner vie à ce mouvement historique.

L’histoire du Mali, l’un des premiers pays africains à proclamer son indépendance en 1960, ajoute une dimension symbolique à la position de Goïta. Les panafricanistes voient en lui un héritier des idéaux fédéralistes et souverainistes des pères de l’indépendance africaine, rappelant l’influence de Modibo Keïta, ancien président du Mali et fervent défenseur du panafricanisme.

Goïta est le porteur du flambeau des figures emblématiques de l’indépendance africaine, notamment Kwamé Nkrumah, premier président du Ghana, qui demeure une source d’inspiration pour la jeunesse africaine aspirant à une véritable souveraineté. Nkrumah, fervent partisan de l’unité africaine, a laissé une empreinte indélébile sur le panafricanisme.

Cependant, le futur de Goïta en tant que leader panafricain demeure incertain. Son défi réside dans la transformation de ses discours inspirants en actions concrètes. Les panafricanistes, tout en saluant ses déclarations, restent vigilants quant à la réalisation de ses promesses. L’efficacité de son leadership pendant la transition et sa capacité à concrétiser les idéaux panafricains seront des critères décisifs pour évaluer sa contribution au renouveau du mouvement. 

Pourtant, il demeure un homme de parole. Les promesses lui sont chères comme la prunelle de ses yeux. Il a toujours lié l’acte à la parole. Il ne fait donc l’ombre d’aucun doute qu’il réussira cet engagement patriotique malgré toutes les instrumentalisations en cours.  

Assimi Goïta émerge comme une figure à suivre dans le panafricanisme, porteur d’un potentiel considérable. L’Afrique observe avec attention son parcours, espérant qu’il devienne le catalyseur d’une nouvelle ère de coopération, d’unité et de prospérité sur le continent.

Bakary Fomba

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate