Home A la Une Développement agricole: le plan ambitieux du Président Goïta

Développement agricole: le plan ambitieux du Président Goïta

0 comment 136 views

Situé au cœur de l’Afrique de l’Ouest, le Mali se prépare à une révolution agricole sous la vision éclairée du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. Plusieurs initiatives clés ainsi que des objectifs ambitieux visant à propulser le secteur agricole malien vers de nouveaux sommets de développement ont été pris et définis.

Le secteur agricole joue un rôle crucial dans l’économie malienne. Il représente 38 % du Produit intérieur brut (PIB). C’est une véritable force motrice qui implique directement 60 % de la population active du pays.

En 2022, le Mali, pays sylvo-agro-pastoral, avait prévu une production d’un peu plus de 10,5 millions de tonnes de céréales. Ce qui consolide ainsi sa position sur l’échiquier agricole mondial.

Le coton, une culture emblématique, a également marqué son empreinte avec une production atteignant plus de 700 000 tonnes en 2022. Symbole d’une agriculture diversifiée, le Mali tire une part significative de ses revenus de cette culture stratégique.

Pourtant, derrière ces succès se cachent des défis persistants. La sécheresse, fléau récurrent, entrave périodiquement les rendements agricoles, mettant en péril la sécurité alimentaire du pays. Les conséquences de la sécheresse ne sont pas seulement agricoles, elles ont des répercussions directes sur la vie quotidienne des Maliens.

Investissements stratégiques pour un réel développement agricole

L’insécurité, en particulier dans les zones rurales, crée des situations de vulnérabilité où l’accès aux terres et aux ressources est compromis. Les acteurs du secteur agricole, principalement des agriculteurs, sont confrontés à des défis sécuritaires qui entravent leur capacité à cultiver et à commercialiser leurs produits.

En dépit de ces défis naturels et sécuritaires, le manque d’infrastructures reste un obstacle majeur. Les voies de transport insuffisantes entravent la distribution efficace des produits agricoles, impactant directement la rentabilité des exploitations et la disponibilité des denrées alimentaires sur les marchés locaux.

Face à tous ces défis, le président de la transition, le colonel Assimi Goïta, n’a pas laissé le secteur agricole orphelin. Il a travaillé à permettre à ce secteur de continuer à être un espoir pour le peuple, un secteur qui assurera l’autarcie alimentaire du pays. 

La transformation agricole au Mali est en marche avec des investissements stratégiques dans les infrastructures. Du renforcement de l’accès à l’eau à la modernisation des systèmes agricoles à travers la mécanisation et l’expansion des capacités de stockage, le chef de l’État a favorisé la réduction de la dépendance alimentaire, la création des emplois ruraux et la stimulation du développement des régions éloignées. 

Le 20 juin 2022, à Samanko, le président Assimi Goïta a remis 225 tracteurs subventionnés à des producteurs agricoles. A l’en croire, « la remise de ces 225 tracteurs entre dans le cadre de la subvention à hauteur de 50 % de matériels agricoles et équipements par l’État. Cela vise à atteindre deux objectifs : pousser la mécanisation du secteur agricole [et] assurer l’autosuffisance alimentaire ».

Éclosion de l’agro-industrie et de l’agro-business

Assimi Goïta place au premier plan l’agro-industrie et l’agro-business pour catalyser la transformation structurelle du secteur. En favorisant les investissements dans les industries de transformation agroalimentaire et en ouvrant les portes des marchés nationaux et internationaux, le Mali vise à valoriser sa production locale, à dynamiser l’emploi rural et à générer des revenus supplémentaires pour ses agriculteurs.

Le 25 octobre 2022, le président Goïta a remis, à Mopti, 03 motopompes volumétriques en vue non seulement de drainer le surplus d’eau dans les zones inondées, mais aussi, et surtout, d’irriguer de grandes superficies agricoles pour renforcer la résilience des populations bénéficiaires. Des gestes qui démontrent l’engagement du président de la transition en faveur du développement agricole. 

Une vision pour un véritable développement agricole

La vision d’un Mali agricole florissant passe par le renforcement des compétences techniques des agriculteurs. Des programmes de formation novateurs sont déployés pour accroître les connaissances et les compétences, promouvoir l’adoption de technologies agricoles durables et améliorer la productivité agricole.

La vision d’Assimi Goïta repose sur des fondements solides qui promettent de stimuler la productivité agricole, de réduire la dépendance alimentaire et de créer des opportunités économiques cruciales dans les zones rurales du Mali.

Cependant, la concrétisation de cette vision nécessite une collaboration étroite entre le gouvernement, les acteurs du secteur agricole et la société civile. Avec son potentiel agricole immense, le Mali est prêt à s’affirmer comme un acteur majeur du développement économique et social durable.

Oumarou Fomba 

Tags:

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate