Mali : 225 tracteurs subventionnés remis aux agriculteurs de la commune de Mandé

Date:

Share post:

Ce lundi 20 juin, lors d’une cérémonie organisée à Samanko, présidée par le président intérimaire Assimi Goïta, l’État malien a remis 225 tracteurs subventionnés à des producteurs agricoles. Compte-rendu.

Ce lundi 20 juin courant, le président de la transition s’est rendu à Samanko, dans la commune de Mandé, une zone typiquement agricole située à quelques kilomètres de la capitale malienne, pour la remise symbolique de 225 tracteurs aux producteurs agricoles.

« Je tiens d’abord à féliciter tous les acteurs du secteur agricole pour les résultats obtenus pour la campagne agricole 2021 », a dit le colonel Goïta après une minute silence à la mémoire des victimes des attaques terroristes survenues ce week-end dans le cercle de Bankass.

A l’en croire, « la remise de ces 225 tracteurs entre dans le cadre de la subvention à hauteur de 50% de matériels agricoles et équipements par l’État. Cela vise à atteindre deux objectifs : pousser la mécanisation du secteur agricole [et] assurer l’autosuffisance alimentaire ».

Élaborer des nouvelles stratégies

Ces initiatives viennent s’ajouter à d’autres actions réalisées par le gouvernement de la transition malienne, notamment la subvention des intrants agricoles, a indiqué le ministre du Développement rural, Modibo Keita. Il précise que toutes ces actions gouvernementales constituent une aide inestimable au secteur agricole dans un contexte actuellement tendu au Mali.

De son côté, le porte-parole des bénéficiaires, Sanoussi Bouya Sylla, a remercié les autorités pour leurs efforts abattus dans le secteur de l’agriculture. Cette remise des machines agricoles, dont les bénéficiaires ont été sélectionnés selon des critères établis, permettra d’améliorer la productivité. Ce sera aussi une occasion privilégiée aux paysans de bien nourrir leurs cheptels, a ajouté le porte-parole des bénéficiaires.

Assimi Goïta a laissé entendre qu’il instruira au gouvernement d’élaborer des nouvelles stratégies pour non seulement maîtriser la consommation, mais aussi les stocks de sécurité et les exportations. « Quand on regarde la production agricole 2021, qui s’élève à 9 millions de tonnes contre une consommation annuelle de 4 millions de tonnes, il n’est pas acceptable que notre pays soit confronté au problème d’approvisionnement », a déclaré le président intérimaire.

Par ailleurs, le maire intérimaire de la commune de Mandé, Nouhoum Kelepily, a profité de l’occasion pour exposer à la délégation du président de la transition d’autres défis auxquels sa commune est confrontée en cette période hivernale. Notamment dans le secteur de la santé où il a demandé des équipements, des dispensaires ainsi la mise en marche des ambulances voire.

Mohamed Camara

Mohamed Camara
Mohamed Camarahttps://saheltribune.com
Mohamed Camara est détenteur d’une licence en lettres modernes, décrochée en 2019 à la Faculté des lettres, des langues et des sciences du langage (FSL), Université des lettres et des sciences humaines de Bamako (ULSHB). Il évolue dans la presse, son métier de prédilection, depuis 2018. En 2021, il est certifié journaliste culturel suite à une formation de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ). Il a travaillé pour plusieurs journaux dont le projet Kéniéba Média dont il était le coordinateur, et lemalien.com. Il travaille actuellement pour Reflet d’Afrique (Journal hebdomadaire local de Bamako, depuis 2020) et Sahel Tribune (mai 2022). Mohamed Camara aime la lecture, la musique et les échanges interindividuels afin de mieux affiner ses connaissances.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires

[Tribune] Migration clandestine : retenir sur place les jeunes subsahariens africains

Carrefour migratoire et pays d’accueil du fait de sa proximité avec les îles espagnoles, le Maroc continue de briser les rêves des migrants subsahariens d’Afrique. C’est un nouveau drame de la migration aux portes de l’UE [Union Européenne] avec des pertes de vies humaines (environ 23) inacceptables qui vient de se produire.

Guerre ukrainienne : la Banque mondiale invite à s’abstenir des interdictions d’exportation

Le conflit russo-ukrainien a eu de lourds impacts sur les marchés des produits de base, les chaînes d’approvisionnement. Il a entraîné une inflation mondiale élevée, qui a été accompagnée d’une croissance instable, rappelant celle des années 1970.

Niger : la MCC obtient une autorisation d’exploitation d’une carrière permanente de calcaire

Pour réduire les importations du ciment au Niger, le gouvernement nigérien a adopté, vendredi dernier, un projet de décret pour l’exploitation de la carrière permanente de calcaire, de sable et d’argile de la société MCC.

Guinée : saisie de plusieurs tonnes d’huile rouge contrefaite

Plus d’une tonne d’huile contenant la substance chimique Soudan IV, appelée aussi rouge écarlate 24, a été saisie récemment par les limiers du service technique régional de l’Office national de contrôle de qualité dans la ville de N’Zérékoré, en Guinée Conakry, a indiqué l’Agence guinéenne de presse (AGP), le 11 juin 2022.
%d blogueurs aiment cette page :