Home A la Une Les réformes économiques d’Assimi Goïta : un début prometteur, mais encore des défis à relever

Les réformes économiques d’Assimi Goïta : un début prometteur, mais encore des défis à relever

0 comment 136 views

Les réformes économiques du président Assimi Goïta ont eu un impact positif sur la croissance du Mali en 2022. Le pays a enregistré une croissance de 4,5 %, contre 2,5 % en 2021.

La reprise des investissements étrangers est l’un des facteurs les plus importants de cette croissance. En 2022, les investissements étrangers directs (IDE) au Mali ont atteint 1,5 milliard de dollars, contre 1,2 milliard de dollars en 2021.

Cette reprise est due à plusieurs facteurs, notamment la création d’un climat des affaires plus favorable, l’amélioration de la stabilité politique et sécuritaire et la croissance économique du Mali, qui attire de nouveaux investisseurs.

Une croissance agricole de 3,5%

Les investissements étrangers se concentrent principalement dans le secteur minier, qui est un pilier de l’économie malienne. En 2022, les IDE dans le secteur minier ont atteint 1,2 milliard de dollars. Ces investissements étrangers contribuent à la croissance économique du Mali de plusieurs manières. Ils créent des emplois, stimulent l’activité économique et génèrent des recettes fiscales.

Le secteur agricole est un autre pilier de l’économie malienne. Il représente environ 30 % du PIB et emploie plus de 60 % de la population active. Le gouvernement malien a mis en place un certain nombre de mesures pour soutenir le secteur agricole, notamment l’augmentation des subventions aux intrants agricoles, la mise en place de programmes de formation pour les agriculteurs et l’amélioration des infrastructures agricoles.

Ces mesures ont contribué à la croissance du secteur agricole, qui a enregistré une croissance de 3,5 % en 2022.

La stabilisation de la situation sécuritaire est également un facteur important de la croissance économique du Mali. En effet, la violence liée au terrorisme a eu un impact négatif sur l’économie malienne, en dissuadant les investissements et en perturbant l’activité économique.

Depuis 2020, le gouvernement malien a déployé des efforts importants pour stabiliser la situation sécuritaire. Ces efforts ont permis de réduire la violence dans certaines régions du pays, ce qui a contribué à la reprise de l’activité économique.

Pour consolider les réformes économiques

Si les réformes d’Assimi Goïta ont porté leurs fruits, il reste encore du travail à faire pour consolider ces avancées. En effet, la croissance économique malienne reste encore fragile et dépend de facteurs externes, notamment la stabilité sécuritaire et les conditions climatiques.

Par ailleurs, les réformes économiques doivent être inclusives et profiter à tous les Maliens. Il est important de veiller à ce que les populations les plus vulnérables, notamment les femmes et les jeunes, puissent bénéficier de ces réformes.

Pour poursuivre et consolider les réformes économiques, le président Assimi Goïta pourrait continuer à améliorer le climat des affaires, à renforcer le secteur privé, à développer le capital humain et à réduire les inégalités. Pour y arriver, le gouvernement malien doit procéder à des réformes visant à simplifier les procédures administratives, à lutter contre la corruption et à promouvoir la transparence. 

Aussi, il devra mettre en place des programmes de soutien aux entreprises, former les entrepreneurs et faciliter l’accès au financement. Il serait également important d’investir dans l’éducation, la formation professionnelle et la santé afin de créer une main-d’œuvre qualifiée et productive. Enfin, le gouvernement devrait mettre en place des politiques sociales ciblées, comme les transferts monétaires et les programmes d’insertion professionnelle, afin de soutenir les populations les plus vulnérables.

Les réformes économiques d’Assimi Goïta sont un début prometteur pour le Mali. Cependant, il reste encore du travail à faire pour consolider ces avancées et garantir une croissance économique durable pour le pays.

Oumarou Fomba

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate