CENOU : le Comité syndical décerne des distinctions à quatre travailleurs dévoués

CENOU : le Comité syndical décerne des distinctions à quatre travailleurs dévoués
Remise de distinction à des agents du CENOU. Crédit photo: CENOU

La semaine dernière, le Comité syndical du CENOU a tenu la 1re édition de son initiative visant à récompenser les travailleurs qui se sont distingués, au cours de l’année écoulée, par leur dévouement dans le travail. Au cours de cette cérémonie, quatre personnels du CENOU, dont le chef de la Cellule information et Communication, Amadou Z. Traoré, ont reçu des distinctions.

« La reconnaissance du travail bien fait est une récompense souvent bien plus appréciée qu’un salaire », dit-on le plus souvent. Cet adage, le Comité syndicat du Centre national des œuvres universitaires du Mali (CENOU) l’a bien compris. D’où l’initiative d’octroyer des récompenses aux travailleurs de la structure qui se feront distinguer par leur courage, leur dévouement, leur disponibilité, etc., dans le travail. La première édition de cette initiative a eu lieu il y a quelques jours.

Incitation au travail bien fait

Dans le but d’encourager au travail bien fait, le Comité syndical du CENOU a procédé à une remise de trophées à quatre travailleurs de la structure : le chef de la cellule informatique et communication, Amadou Zakaria Traoré ; le chef de la division informatique, Moïse Dembélé ; le chef du Centre régional de Ségou, Bogo Bagayoko et le coursier, Sékou Ouane.

En raison de leur courage, de leur dévouement, de leur disponibilité, etc., dans le travail, ces quatre travailleurs du CENOU ont reçu chacun un trophée Ciwara, un masque symbolique remis généralement aux gros travailleurs dans les milieux bambaras, ainsi qu’une attestation de reconnaissance.  

« La distinction de ces quatre travailleurs ne veut nullement dire qu’il n’existe pas d’autres travailleurs au sein du CENOU », précise Oumar Traoré, le chef du Comité syndical du CENOU. Selon ses précisions, à travers cette distinction, le Comité syndical entend ériger le travail bien fait en modèle au sein de la structure. Car sans des travailleurs engagés, dira-t-il, point de progrès. « Ces distinctions constituent alors une forme d’invitation au travail bien fait », souligne le chef du Comité syndical avant d’indiquer que ce trophée « donne également plus de travail aux lauréats qui doivent désormais redoubler d’efforts pour ne pas le démériter ».

« Cette distinction me conforte dans ma voie »

Distinction reçue par Amadou Traoré
Distinction reçue par Amadou Traoré. Crédit photo: Amadou Traoré/CENOU

Amadou Z. Traoré n’a pas manqué de remerciement à l’endroit des initiateurs de cette distinction, le Comité syndical du CENOU. « Cette distinction me conforte dans la voie que j’ai choisie. Elle me donne encore plus de courage pour le chemin qui me reste à parcourir, aussi bien dans ma vie professionnelle que personnelle », a-t-il exprimé sa joie. Néanmoins, il reste persuadé que le trophée qu’il vient de gagner, il le doit aussi à toute sa famille, notamment le personnel du CENOU et plus particulièrement les agents de la Cellule informatique et Communication. Il reconnait « leur accompagnement et leurs efforts quotidiens pour l’amélioration des conditions de vie et d’étude des étudiants maliens ».

Le Comité syndical du CENOU a l’ambition d’ériger cette reconnaissance aux travailleurs dévoués en tradition au sein de cette structure engagée pour le bien-être des étudiants maliens.

Fousseni Togola

Chiencoro

Chiencoro a plusieurs années d'expérience dans la presse écrite et le blogging au Mali. Il est présentement journaliste-reporter à Sahel Tribune.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

%d blogueurs aiment cette page :