Home A la Une Éducation au Mali : l’extension du lycée public de Kalabancoro

Éducation au Mali : l’extension du lycée public de Kalabancoro

0 comment 130 views

Sous la présidence du Colonel Assimi Goïta, Président de la Transition, le Conseil des ministres s’est réuni en session ordinaire, ce mercredi 27 décembre 2023 au Palais de Koulouba. Parmi les sujets abordés, l’extension du lycée public de Kalabancoro se démarque comme un projet éducatif ambitieux pour le Mali.

Le ministre de l’Éducation nationale a partagé les avancées significatives du Projet d’amélioration de la qualité et des résultats de l’éducation au Mali, financé par la Banque mondiale et le Partenariat mondial pour l’éducation. Ce projet vise à renforcer les infrastructures éducatives à travers tout le pays.

Les infrastructures envisagées 

Dans le cadre de ce projet d’envergure, plusieurs infrastructures sont prévues pour améliorer l’environnement éducatif au Mali. Celles-ci incluent la construction et l’équipement de 30 salles de classe en extension dans 10 lycées, la construction de 501 salles de classe au fondamental 2, et la création de 167 bureaux-magasins.

Également au programme, la construction de 334 blocs de 03 latrines, la mise en place de 11 nouveaux lycées classiques, et l’établissement de deux lycées d’excellence. Pour répondre aux besoins immédiats, le projet comprend la construction de 98 espaces d’apprentissage temporaires et la réhabilitation de 743 salles de classe existantes.

Pose de la première pierre au lycée public de Kalabancoro 

Une étape cruciale de ce projet éducatif majeur sera la pose de la première pierre des travaux d’extension du lycée public de Kalabancoro. Prévue pour le 28 décembre 2023, cette cérémonie marque le début d’une transformation éducative significative au Mali.

Cette extension, parmi les nombreuses prévues, souligne l’engagement du gouvernement malien envers une éducation de qualité pour tous. Elle permettra d’accueillir davantage d’élèves et de créer un environnement propice à l’apprentissage, contribuant ainsi à la croissance éducative du pays et à la lutte contre la corruption.

Une enquête de l’Office central de lutte contre l’enrichissement illicite (OCLEI) révélait des anomalies financières alarmantes dans l’allocation de 196 milliards FCFA aux établissements privés d’enseignement. La gestion opaque des fonds publics soulève des préoccupations quant à la croissance exponentielle des écoles privées et appelle à des réformes urgentes pour garantir la transparence et l’efficacité dans le secteur éducatif. 

L’OCLEI recommandait la récupération des sommes indûment perçues afin d’agrandir les établissements publics et réduire pour ainsi dire les charges de l’État. Faut-il donc dire que l’État a bien compris le message ? Cette extension du lycée public de Kalabancoro n’est-elle pas un début d’exécution.

Vers un avenir éducatif prometteur

À travers ces initiatives, le Mali s’engage résolument à créer un avenir éducatif prometteur pour sa jeunesse. L’extension du lycée public de Kalabancoro n’est pas simplement une construction de salles de classe, mais un investissement dans le développement durable du pays à travers l’éducation.

Le Mali démontre ainsi sa volonté de fournir des installations éducatives modernes, favorables à l’épanouissement intellectuel et au succès futur de ses citoyens. Cet ambitieux projet éducatif pose les bases d’une société malienne éclairée et prospère.

Bakary Fomba 

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate