Au Burkina Faso, le grand geste du Japon et de l’Unicef pour renforcer le système sanitaire

Au Burkina Faso, le grand geste du Japon et de l’Unicef pour renforcer le système sanitaire
L’UNICEF et l’Ambassade du Japon font un don de matériel médical au ministère de la Santé. Crédit photo: UNICEF/2021/ClaudeTarpilga

Pour aider à renforcer le système sanitaire du Burkina Faso, paralysé par la crise de Covid-19 et celle sécuritaire, le Japon, en collaboration avec l’Unicef, fait un don d’équipements médicaux d’une valeur de près 150 millions de francs CFA. C’était le 30 juillet 2021.

Cinq ambulances médicalisées, six ambulances tricycles, dix scanners ultrasound portables et dix électrocardiogrammes, ce sont les équipements médicaux octroyés au ministère de la Santé burkinabè, grâce à l’appui financier du Japon. La valeur de ce lot de matériel médical s’élève à Cent quarante-neuf millions Six cent soixante-sept mille Neuf cent quatorze (149 667 914) FCFA. Ces équipements sont destinés à servir dans les formations sanitaires des régions du Sahel, de l’Est, du Centre-Nord, du Nord et la Boucle du Mouhoun.

Ce don de matériel, acquis par l’Unicef au profit du gouvernement burkinabè, est une réponse à l’appel des autorités du Faso à ses partenaires pour le renforcement de son système de santé. Un système paralysé par la crise sanitaire de la Covid-19 et la crise humanitaire liée à l’insécurité.

« Répondre aux attentes des autorités sanitaires »

Masaaki Kato, ambassadeur du Japon au Burkina Faso, précise que ce geste est juste un appui aux efforts des autorités burkinabè dans le renforcement de leur système sanitaire. En raison de la crise sécuritaire à laquelle s’est greffée la crise sanitaire, les systèmes de santé subissent une véritable pression. D’où la nécessité de renforcer les formations sanitaires. « En améliorant le système de santé, on améliore la qualité de vie des hommes et aussi leur capacité à produire pour une économie croissante, forte et résiliente », a-t-il fait savoir.

Selon James Mugaju, représentant adjoint de l’Unicef au Burkina Faso, « Ce matériel permettra de répondre aux attentes des autorités sanitaires en améliorant le transport, l’évacuation et la référence des malades dans les régions affectées par la crise humanitaire ».

Le ministre de la Santé du pays des hommes intègre, Charlemagne Ouédraogo, n’a pas manqué d’exprimer toute sa satisfaction vis-à-vis de cette donation qui vient renforcer les capacités opérationnelles de son ministère. 

La rédaction

Sahel Tribune

Sahel Tribune est un site d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits, crée en 2020 au Mali, sous le nom Phileingora. C’est en 2021 que ce nom bascule vers Sahel Tribune afin d’offrir un contenu plus adapté à nos lecteurs et partenaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

%d blogueurs aiment cette page :