Sommet des dirigeants États-Unis–Afrique : vers une coopération accrue sur les priorités mondiales communes 

Date:

Share post:

Le Sommet des dirigeants États-Unis–Afrique rassemblera, du 13 au 15 décembre 2022, des leaders de l’ensemble du continent africain à Washington. En prélude à cette rencontre, le Centre médiatique régional pour l’Afrique, du département d’État des États-Unis, a tenu un point de presse numérique, le 22 novembre 2022. Objectif : éclairer les médias sur les objectifs de ce sommet.

L’annonce avait été faite en juillet 2022. Joe Biden, le président des États-Unis a invité 49 chefs d’État africains et le président de l’Union africaine (UA) à Washington pour un sommet de trois jours. Participeront également à ce sommet les jeunes leaders africains et de la diaspora ainsi que la société civile. Les États-Unis entendent ainsi mettre en exergue l’importance de son partenariat avec les pays africains en vue de faire avancer les priorités communes, lit-on dans un communiqué.

Dana Banks, conseillère principale du Conseil de sécurité nationale pour le Sommet des dirigeants États-Unis–Afrique, explique que « Le sommet s’appuie vraiment sur la reconnaissance selon laquelle l’Afrique est un acteur géopolitique essentiel, qui façonne notre présent et influencera notre avenir ». Rappelant les propos du secrétaire d’État américain, Antony Blinken, elle indique que « l’Afrique façonnera non seulement l’avenir des Africains, mais aussi celui du monde ».

Des fora

Le président américain reste convaincu que cette collaboration avec l’Afrique permettra de relever les défis communs et de saisir les opportunités, notamment l’augmentation de la production de denrées alimentaires durable, le renforcement des systèmes de santé, la lutte contre la pandémie de Covid-19 et la préparation aux futures pandémies. Aussi, permettra-t-elle d’apporter une réponse à l’aggravation de la crise climatique, à la mise en place d’une économie mondiale forte et inclusive tout en fournissant une aide humanitaire vitale. Le renforcement des normes démocratiques mondiales, des institutions et de l’État de droit figurent également parmi les préoccupations au cours de ce prochain sommet.

Selon les précisions du sous-secrétaire d’État adjoint aux Affaires africaines, Robert Scott, plusieurs fora vont jalonner cette rencontre. Le premier jour sera marqué par un forum des jeunes leaders africains et de la diaspora, un forum de la société civile, un forum sur la paix, la sécurité et la gouvernance. Enfin, des discussions sur le climat ainsi que la santé.

Ce sommet est également une occasion pour les entreprises africaines et américaines de se réunir et de se rencontrer en vue de discuter des opportunités d’affaires. Le dernier jour sera consacré aux rencontres entre le président Biden et les chefs de délégation, les chefs d’État du continent concernés.

Ce sommet est donc une « occasion pour les gens de se rencontrer, quels que soient les rôles qu’ils jouent » Joe Biden avait déclaré en juillet : « Ce sommet démontrera l’engagement durable des États-Unis envers l’Afrique et soulignera l’importance des relations entre les États-Unis et l’Afrique et d’une coopération accrue sur des priorités mondiales communes ».

Chiencoro Diarra

Chiencoro
Chiencorohttps://saheltribune.com
Chiencoro a plusieurs années d'expérience dans la presse écrite et le blogging au Mali. Il est présentement journaliste-reporter à Sahel Tribune.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires

Mali : A 6 ans, Alioune a été amputé de la jambe

Alioune, 6 ans, encore insouciant et rêveur, a vu sa vie basculer lorsqu’il a été amputé de la jambe à la suite d’une blessure par balle.

Tchad : les inondations à N’Djamena renforcent la crise humanitaire et font craindre l’apparition d’épidémies

Depuis mi-août, le centre et le sud du Tchad sont frappés par des graves inondations, les dernières touchant la capitale, N’Djamena, où deux fleuves ont débordé, laissant des quartiers entiers submergés par les eaux.

La renaissance du phénix !

Son absence avait fait couler beaucoup d’encres et de salives. Le doute était persistant, voire sceptique. Trop de conjectures avaient été émises. Même sa rencontre avec le chef de l’État n’avait pas réussi à rassurer les plus sceptiques. Le temps est quand même le meilleur des juges.

Mali : le M5-RFP charge le Cadre des partis et regroupements politiques

Le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) a répondu dans une note d’information, le 3 décembre dernier, à une déclaration du Cadre des partis politiques publiée, le 26 novembre 2022.