Sécurité alimentaire : à Nioro du Sahel, remise de plusieurs tonnes de céréales

Date:

Share post:

Dans le cadre du lancement de la 2e édition du Plan national de réponse contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition au Mali, le colonel Assimi Goïta s’est rendu ce mardi 5 juillet à Nioro du Sahel. Plusieurs tonnes de céréales et d’aliments bétails ont été remises aux populations vulnérables des trois localités.

Située à 241 km au nord-est de la ville de Kayes et près de 500 km de Bamako, la ville de Nioro est à proximité de la frontière mauritanienne. C’est dans cette région au climat sahélien que le président de la transition s’est rendu, ce 5 juillet 2022, dans le cadre du lancement de la 2e édition du Plan national de réponse contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition au Mali.

À l’aéroport Cheick Ahmada Hamahoulla Chérif de Nioro du Sahel, c’était la ronde des avions. Vers 9 h, l’avion du président du Conseil national de transition (CNT), Malick Diaw, a atterri sur le tarmac. Il sera suivi par celui du chef de l’État, trente minutes plus tard.

Dans son treillis, le président Goïta, une fois descendu de la Gaza TZ-12T, après un salut du drapeau, a procédé à la revue des troupes et à la salutation des officiels — parmi lesquels des ministres arrivés dans les deux Gaza — ainsi que des diplomates, arrivés dans un vol spécial, quelques minutes avant les autorités maliennes.

« Nous constatons que la crise alimentaire et nutritionnelle s’aggrave », a déclaré le diplomate Bart Ouvry, représentant les partenaires du Commissariat à la sécurité alimentaire. Le diplomate Ouvry, également chef de la délégation de l’Union européenne au Mali, indique que 1,8 million de Maliens seront en insécurité alimentaire aiguë durant la période de soudure qui débute, soit une augmentation de 41 % par rapport à l’année dernière.

Trois localités

En vue d’atténuer la souffrance des populations, selon le Commissariat à la sécurité alimentaire, 34 147 tonnes de céréales ont été ainsi remises pour une distribution gratuite à l’intention de la région de Kayes, Kita et Nioro, durant les 3 mois de soudure (juillet – août et septembre). 6700 tonnes d’aliments bétail ont également été remises.

Pour la région de Nioro du Sahel, ce sont 2452 tonnes de céréales qui seront distribuées à 90 817 bénéficiaires. Et 500 tonnes d’aliments bétails aux éleveurs de cette région. En ce qui concerne Kayes, ce sont 500 tonnes de céréales qui sont remises contre 289 tonnes de céréales pour la région de Kita.

https://www.facebook.com/Presidence.Mali/videos/1022033815182841/

De son côté, le président malien de la transition a déclaré que « les éleveurs aussi bien que les pécheurs et les agriculteurs bénéficieront de cette distribution d’aliments bétails ». Selon ses propos, « le gouvernement se donne pour devoir de venir en aide aux plus nécessiteux chaque fois que le besoin se fait sentir ».

Après la cérémonie de lancement de cette deuxième édition, le colonel Assimi Goïta et sa délégation ont rendu des visites de courtoisie aux notabilités traditionnelles et leaders religieux de la ville. Notamment au Chérif de Nioro, Bouyé Haïdara, et à d’autres familles religieuses, mais aussi au coordinateur des chefs de quartiers de Nioro.

Pour rappel, c’est la région de Mopti qui avait accueilli, en juillet 2021, la première édition de ce Plan national de réponse contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition au Mali. Une opération d’assistance aux personnes les plus vulnérables.

Chiencoro Diarra

Chiencoro
Chiencorohttps://saheltribune.com
Chiencoro a plusieurs années d'expérience dans la presse écrite et le blogging au Mali. Il est présentement journaliste-reporter à Sahel Tribune.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires

Rentrée des cours et tribunaux : « La justice malienne ne sera que ce que nous en ferons », dixit le col. Assimi Goïta

Sous la présidence du colonel Assimi Goïta, chef de l’État, la rentrée solennelle des cours et tribunaux, pour l’année 2022-2023, s’est tenue, ce jeudi 1er décembre 2022, à la Cour suprême

Mali : l’industrialisation, l’une des priorités des autorités de la transition    

Afin de lutter contre le chômage et propulser l’économie du pays, les autorités maliennes de la transition travaillent à l’industrialisation du pays.

Cotonculture : le Mali annonce la création de deux unités de filature

Dans le cadre de la promotion de la culture du coton au Mali et d’une véritable émergence économique, le Mali et la Chine ont signé, le 21 novembre 2022, un protocole d’accord pour l’installation de deux unités de filature, dont l’une à Koutiala et l’autre à Bamako.

Mondial 2022 : manifestation à Paris contre la compétition au Qatar

À paris, des défenseurs des droits de l’homme ont dénoncé, dimanche 20 novembre 2022, jour d’ouverture de la coupe du monde de football 2022 au Qatar, les violations des droits de l’homme.