Ghana : un homme tué par un lion dans un zoo

Date:

Share post:

Dimanche, un homme a été tué par un lion dans le zoo d’Accra, la capitale ghanéenne. Il s’était introduit dans l’enclos des félins en escaladant la clôture intérieure du zoo national, a annoncé la Commission forestière du Ghana dans un communiqué, qui précise que ce zoo, situé dans la forêt d’Achimota, est l’une des ceintures vertes de la capitale.

« Vers midi ce jour, les autorités du Zoo d’Accra en patrouille de routine ont repéré un homme d’âge moyen qui a sauté au-dessus de la barrière de sécurité et s’est introduit dans l’enclos des lions », a écrit l’agence gouvernementale en charge de la protection des animaux sauvages.

« L’intrus a été attaqué et blessé par l’un des lions à l’intérieur de la clôture. Il a été confirmé mort des suites de ses blessures et son corps a été convoyé à la morgue », a-t-elle précisé.

Les raisons ayant conduit cet homme à s’introduire dans cet enclos ne sont pas encore connues. Des enquêtes ont été ouvertes.

La rédaction

Sahel Tribune
Sahel Tribunehttps://saheltribune.com
Sahel Tribune est un site d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits, crée en 2020 au Mali, sous le nom Phileingora. C’est en 2021 que ce nom bascule vers Sahel Tribune afin d’offrir un contenu plus adapté à nos lecteurs et partenaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires

Sécurisation du pays : le président Goïta dénonce des actions de « manipulation » et de « diabolisation »

En permanence, dans les rapports et interventions, « des manipulations liées à la question des Droits de l’Homme, des actions de diabolisation de nos partenariats, des entraves dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation

Mali : A 6 ans, Alioune a été amputé de la jambe

Alioune, 6 ans, encore insouciant et rêveur, a vu sa vie basculer lorsqu’il a été amputé de la jambe à la suite d’une blessure par balle.

Tchad : les inondations à N’Djamena renforcent la crise humanitaire et font craindre l’apparition d’épidémies

Depuis mi-août, le centre et le sud du Tchad sont frappés par des graves inondations, les dernières touchant la capitale, N’Djamena, où deux fleuves ont débordé, laissant des quartiers entiers submergés par les eaux.

Sécurité routière : incivisme et mauvais état des routes, sources de dysfonctionnements

À Bamako, c’est un constat partagé à grande échelle par la population. Le mauvais état des routes combiné au manque d'entretien demeure un défi de taille.
%d blogueurs aiment cette page :