Gao : après des mois de rupture, une première livraison de médicaments annoncée

Date:

Share post:

Depuis mai 2022, les groupes armés terroristes avaient imposé un blocus sur l’axe Douentza-Hombori. Une situation qui avait entraîné une pénurie de médicaments dans les pharmacies et centres de santé de référence tributaires de ce tronçon. Les populations de Gao, Kidal et Ménaka étaient affectées par ce blocus.

Avec l’appui des partenaires du ministère malien de la Santé et du Développement social, la pénurie de médicaments dans ces localités du nord du pays devient un mauvais souvenir. Après une première livraison de 500 kg de médicaments à Kidal, le Comité international de la Croix rouge (CICR), a annoncé, le 30 août, une première livraison de 500 kg à Gao, ce vendredi 2 septembre 2022.

3 hôpitaux et 25 CSCOM

« D’autres vols seront organisés dans les prochaines semaines pour soutenir le Ministère de la Santé dans ses efforts d’acheminement de ces médicaments vers les populations qui en ont besoin », rassure le CICR dans un communiqué du 30 août, consulté par Sahel Tribune.

L’acheminement de ces médicaments du ministère de la Santé et du Développement social, destinés aux pharmacies et centres de santé, de Gao et de Kidal, s’effectue grâce à une assistance logistique du CICR.

« Le manque de médicaments et de matériels médicaux met à très rude épreuve le système de santé et le personnel médical dans ces régions », a précisé Antoine Grand, chef de la délégation du CICR au Mali.

Le CICR se dit toujours disponible « à soutenir le ministère de la Santé et les structures sanitaires du Mali dans leurs efforts pour venir en aide aux populations ».

Notons que cette institution humanitaire fournit un appui régulier à 3 hôpitaux et 25 centres de santé communautaire à travers le pays. Elle soutient également les hôpitaux de Gao, Mopti, le centre de santé de référence de Kidal.

La rédaction

Sahel Tribune
Sahel Tribunehttps://saheltribune.com
Sahel Tribune est un site d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits, crée en 2020 au Mali, sous le nom Phileingora. C’est en 2021 que ce nom bascule vers Sahel Tribune afin d’offrir un contenu plus adapté à nos lecteurs et partenaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires

CANAM : La liste des produits pharmaceutiques AMO révisée !

La Direction Générale de la CANAM a mis en place une commission technique chargée de la mise à jour de la liste des médicaments. Dans le souci de la rendre plus inclusive, la CANAM a organisé un atelier de validation de la liste des médicaments avec la participation de tous les acteurs impliqués, notamment les sociétés savantes.

Prévention du paludisme : le premier médicament africain approuvé par l’OMS

En vue de prévenir le paludisme chez la femme enceinte et le nourrisson, l’OMS a approuvé un premier médicament de qualité fabriqué en Afrique.

Interdiction de la chicha : comment les Maliens apprécient-ils la décision ?  

L’interdiction de la consommation et de la commercialisation de la chicha en République du Mali défraie la chronique, depuis quelques jours. Cette décision du gouvernement est diversement appréciée par les Maliens.

[Récit] L’appui du CICR au centre de santé de Kidal sauve la petite Aminate

Dans la région de Kidal, au Mali, le CICR apporte son appui au seul centre de Santé de référence faisant office d’hôpital dans la ville. Témoignage d'Aïcha qui, pour soigner sa fille Aminate, a dû faire face à une odyssée sinistre.
%d blogueurs aiment cette page :