Actu

Ségou’art : plus d’un millier de spectateurs à la Soirée nomade

Le premier concert géant, sur la grande scène du village de Festival, dénommée Soirée Nomade, a eu lieu, ce vendredi nuit, dans le cadre de la 19ème édition de Ségou'art.

Ségou’Art : les stands des exposants visités par le ministre Andogoly Guindo

Le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme a visité les œuvres d’art des artistes de différentes contrées, ce vendredi 3 février 2023, dans le salon d’exposition Bi Mali au village du Festival sur le Niger de Ségou.

Ségou’Art : les flashes sont désormais braqués sur la 19e édition

La 19e édition du Festival sur le Niger, désormais dénommé Ségou Art, a été officiellement lancé, jeudi 02 février 2023 dans la cité multiséculaire des Balazans, Ségou.

FESPACO : le Mali, pays invité d’honneur de l’édition 2023

Le FESPACO est prévu du 25 février au 4 mars 2023, à Ouagadougou, au Burkina Faso. Le Mali a été désigné comme pays invité d’honneur de cette célébration 28ème édition.

Mahamoudou Savadogo : « La Guinée pourrait servir d’ouverture vers la mer pour le Burkina et le Mali »

L’alliance est en train de se dessiner lentement puisqu’on voit que les trois pays sont en lien. Ils sont en train de renforcer leur coopération. La Guinée pourrait servir d’ouverture vers la mer pour le Burkina et le Mali. L’axe Guinée-Burkina est en train de se dessiner.
spot_img

Grogne sociale au Mali : le malheur du bonheur en commun !

La grogne sociale au Mali est profondément déplorable et tributaire du divorce entre les gouvernants et les gouvernés

Aucune pitié !

la pitié suppose la compassion à la cause des plus démunies, de vous et moi qui n’avons aucun autre pouvoir, que de compter sur la protection de nos autorités politiques.

La mendicité : un phénomène décontextualisé

Avec 39 951 (en 2015) mendiants, au Mali, plusieurs formes de mendicité se rencontrent. Chacune des formes a évolué dans le temps en se dégénérant.

Célébrons l’eau !

La pénurie d’eau qui affecte notre monde n’est que l’envers du décor. « Qui sème le vent récolte la tempête », dit-on souvent. Nous subissons les méfaits de nos activités incontrôlées sur la nature.

Panique mondiale: le Coronavirus a réussi ce dont les terroristes ont toujours rêvé!

Retenez bien qu’en devenant ainsi corrosif, le Coronavirus vient de se trouver sûrement un nouveau refuge en atterrissant en Afrique.

Le Coronavirus réussit ce dont le terrorisme a toujours rêvé

le Coronavirus semble avoir raison des activités du 8 mars à Bamako. Eh, oui… eh, oui, pour la première fois, le gouvernement malien a annulé cette année la « cérémonie phare [qui devrait NDLR] se tenir [ce NDLR] dimanche 08 mars au Palais de la Culture Amadou Hampaté Ba » par peur de cette pandémie.
spot_img