Home Actu Ousmane Traoré, photographe et blogueur : « L’IA a élargi mon champ des possibles et renforcé ma capacité … »

Ousmane Traoré, photographe et blogueur : « L’IA a élargi mon champ des possibles et renforcé ma capacité … »

0 comment 228 views

Ousmane Traoré qui se fait nommer affectueusement Makaveli est un jeune photographe professionnel, appartenant à la vaste plateforme des blogueurs francophones, Mondoblog. M. Traoré améliore ses productions artistiques depuis un certain temps en faisant recours à l’intelligence artificielle (IA). Sahel Kunafoni l’a rencontré en vue de discuter de cette évolution technologique majeure, surtout ses implications pour les entreprises et l’école malienne. 

Sahel Kunafoni : vous êtes occupé depuis un certain temps par les formations sur l’Intelligence artificielle. Pouvez-vous nous expliquer l’IA et quelle est sa genèse ?

Ousmane Traoré : l’intelligence artificielle (IA) représente l’ensemble des technologies et des méthodes visant à doter les machines de la capacité d’effectuer des tâches qui, jusqu’à présent, nécessitaient l’intelligence humaine.

La genèse de l’IA remonte aux années 1950, lorsque les chercheurs ont commencé à développer des programmes informatiques capables de simuler des processus de réflexion humaine. Ces premiers efforts ont jeté les bases de ce qui allait devenir une révolution technologique.

Au fil des décennies, les avancées dans le domaine des algorithmes, du traitement du langage naturel, de la reconnaissance d’image et de l’apprentissage automatique ont permis à l’IA de progresser à pas de géant. Aujourd’hui, elle englobe des domaines tels que l’apprentissage profond, les réseaux neuronaux artificiels et les systèmes experts. L’IA est désormais capable de résoudre des problèmes complexes, de prendre des décisions et même de créer de l’art, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives pour l’innovation et le progrès.

Quelles applications de l’IA dans les entreprises maliennes ?

Les entreprises maliennes peuvent bénéficier de nombreuses applications de l’IA pour améliorer leur efficacité et leur compétitivité. Par exemple, l’IA peut être utilisée dans l’analyse des données pour prendre des décisions commerciales éclairées, optimiser les opérations logistiques et prévoir les tendances du marché. Dans le secteur de la santé, l’IA peut aider à diagnostiquer les maladies plus rapidement et à personnaliser les traitements. Les chatbots alimentés par l’IA peuvent améliorer le service à la clientèle, tandis que la surveillance des opérations industrielles peut être automatisée pour garantir la sécurité et l’efficacité. Il y a le service public, aussi que ça peut aider à améliorer.

L’IA, une menace ou une opportunité pour les citoyens maliens ?

L’IA présente à la fois des menaces et des opportunités pour les citoyens maliens. D’un côté, il existe des préoccupations concernant l’automatisation de certains emplois, mais je pense que nous ici nous serons un peu épargnés, mais il est important de noter que l’IA peut également créer de nouveaux emplois dans les domaines de la technologie et de l’innovation. Les citoyens peuvent bénéficier de solutions d’IA pour améliorer l’accès aux soins de santé, à l’éducation et aux services publics. Cependant, il est crucial d’investir dans la formation et le développement des compétences pour que les citoyens puissent tirer pleinement parti des opportunités offertes par l’IA.

Quel apport de l’IA dans le domaine scolaire ?

L’IA peut révolutionner l’enseignement et l’apprentissage dans le domaine scolaire au Mali. Les systèmes d’apprentissage adaptatif basés sur l’IA peuvent aider à personnaliser l’éducation en fonction des besoins individuels des élèves, améliorant ainsi leur compréhension et leurs performances académiques. Les chatbots éducatifs peuvent répondre aux questions des élèves en temps réel, favorisant un apprentissage continu en dehors des heures de classe. De plus, l’IA peut aider les enseignants à analyser les données sur les performances des élèves pour identifier les domaines d’amélioration et ajuster leurs méthodes d’enseignement.

Vous êtes photographe, quel changement l’IA apporte à vos activités ?

En tant que photographe, l’IA a profondément transformé ma pratique. Les technologies d’IA de reconnaissance d’image me permettent de trier et d’organiser mes photos plus efficacement, ce qui m’économise du temps précieux. Les outils de retouche d’image alimentés par l’IA améliorent la qualité de mes photos en optimisant les couleurs, en supprimant les imperfections et en corrigeant les défauts optiques. De plus, les générateurs de contenu d’IA stimulent ma créativité en proposant de nouvelles idées et en m’aidant à expérimenter de nouveaux styles artistiques. L’IA a élargi mon champ des possibles et a renforcé ma capacité à raconter des histoires visuelles captivantes.

Quelle régulation de l’IA dans nos pays ?

La régulation de l’IA dans nos pays doit être équilibrée, favorisant l’innovation tout en protégeant les droits des individus et en garantissant la sécurité. Il est crucial d’établir des normes éthiques pour guider le développement et l’utilisation de l’IA, en particulier lorsqu’elle affecte des domaines sensibles tels que la vie privée, la sécurité et les droits de l’homme. Les gouvernements devraient collaborer avec les experts en IA pour élaborer des politiques et des cadres règlementaires adaptés, tout en favorisant la transparence et la responsabilité des entreprises impliquées dans le développement de l’IA.

Faut-il des modules scolaires ou universitaires pour la bonne maitrise de l’IA ?

Absolument, il est impératif d’intégrer des modules scolaires et universitaires axés sur l’IA. La maitrise de l’IA est devenue essentielle dans un monde de plus en plus axé sur la technologie. Les élèves et les étudiants devraient acquérir des compétences de base en IA, telles que la compréhension des concepts fondamentaux, la programmation et l’application pratique. Ces modules devraient également inclure des discussions sur les implications éthiques et sociales de l’IA. La formation continue est cruciale pour que les citoyens maliens soient prêts à relever les défis et à saisir les opportunités présentées par l’IA dans divers secteurs de la société.

Propos recueillis par Bakary Fomba

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate