Home Actu Burkina Faso : démantèlement de sèves nourricières du terrorisme

Burkina Faso : démantèlement de sèves nourricières du terrorisme

0 comment 73 views

La gendarmerie nationale du Burkina Faso a mené une opération, du 27 au 29 avril dernier, contre des contrebandes d’hydrocarbure. Instituée dans les régions administratives du Centre Est, du Centre-Sud et du plateau central, cette opération a permis d’avoir des résultats significatifs.   

Dans un communiqué rendu public, la troisième légion de Gendarmerie de Ouagadougou informe avoir démantelé des réseaux de contrebandes d’hydrocarbure. En saisissant de nombreux matériels, et interpelés vingt-et-une personnes. 

D’après les précisions de la note écrite, depuis courant 2021, une opération conjointe, impliquant l’ASCE-LC, le parquet ECOFI et les forces de défense et de sécurité, avait permis « l’interpellation de plusieurs contrebandiers d’hydrocarbures et désorganisé la chaine de ravitaillement des groupes armés terroristes (GAT). »

« Les commerçants véreux qui alimentent cette contrebande » 

Un an après cette opération conjointe, les réseaux ont refait surface sous plusieurs formes, selon la note écrite de la gendarmerie. « Les trafics ont repris de plus belle en violation des mesures gouvernementales interdisant la vente du carburant dans des bidons et futs sur toute l’étendue du territoire national », informe-t-il. 

Ce communiqué informe aussi l’implication des « commerçants véreux » au sein de ces puissants réseaux, qui ont « développé avec ingéniosité des stratégies de contournements. » En passant par des frontières limitrophes pour rallier Ouagadougou via les villes de Koualou, Pouytenga, Cinkansé, Bittou et Tenkodogo. Les moyens de transport utilisés par ces contrebandiers sont généralement « des minibus déguisés, communément appelés HIACE avec des sièges démontés ainsi que des tricycles », note la gendarmerie de Ouaga. Pour elle, ce trafic constitue l’une des sèves « nourricières qui alimentent le terrorisme en divers moyens (carburant, drogue, logistique, finance…) »

Des matériels saisis  

Sous la conduite de la troisième légion de Gendarmerie et le contrôle du Pool économique et financier (ECOFI) du TGI Ouaga I, l’opération menée du 27 au 29 avril dernier a permis l’interpellation de vingt-et-une (21) personnes, environ vingt-mille (20 000) litres d’hydrocarbures saisis, trois citernes, et trois stations mises sous scellées. 

Cette opération a également permis des saisies frauduleuses incidentes portant sur, des cartons de lait concentré de marque OKI, des bidons d’huile alimentaire de 25L, des packs de boissons énergisantes (3X), des sacs d’engrais, des sacs de ciment togolais, des motos, des packs de boissons de marque Bigoo cola. 

Mohamed Camara 

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate