Home A la Une Journée nationale des communes : l’appel du président de la transition aux élus locaux

Journée nationale des communes : l’appel du président de la transition aux élus locaux

0 comment 26 views

La 15e édition de la Journée nationale des communes a ouvert ses portes, le 11 mai dernier au Centre international de conférences de Bamako (CICB). En marge de ce rendez-vous annuel d’évaluation, les élus locaux ont remis, ce vendredi 12 mai 2023, au président de la transition, leur mémorandum.  

Cela fait six (6) ans que la Journée nationale des communes avait été interrompue au Mali. Un rendez-vous annuel d’évaluation dont les maires étaient nostalgiques. Cette année, en vue d’honorer leur engagement de valoriser les élus locaux, les autorités maliennes de la transition viennent de ressusciter cette Journée par la tenue de sa 15e édition. Une édition placée sous le thème : « décentralisation et réformes de l’État ». 

Les préoccupations majeures des élus locaux 

À l’ouverture des travaux, le jeudi dernier au Centre international de conférence de Bamako (CICB), le Premier ministre malien de la transition a rendu un vibrant hommage aux élus locaux pour leurs efforts dans la dynamique de la refondation de l’État. « La Journée nationale des communes est la vôtre, car elle magnifie votre travail d’orfèvre, de fourmi et de soldats du développement à la base. Elle marque un moment de partage et d’échanges sur le processus de décentralisation de notre pays, debout et résilient, en dépit des défis et des embuches qui se dressent sur le chemin de son inéluctable redressement », a déclaré le Premier ministre. 
Reçue par le président de la transition, ce vendredi 12 mai 2023, l’Association malienne des municipalités a remis solennellement son mémorandum au chef de l’État, exprimant leurs préoccupations majeures. Parmi lesquelles, l’amélioration du statut de l’élu local, notamment sa protection juridique dans l’exercice de sa fonction ; l’octroi à l’Association des municipalités du statut d’utilité publique et la valorisation de l’élu local, qui leur tient particulièrement à cœur. 

Le président de la transition a rappelé à l’ensemble des élus locaux la crise multiforme que traverse le pays et qui affecte les populations. Il leur a également rappelé le vaste chantier de réformes politiques et institutionnelles engagé par le Mali en vue de redonner à la nation toute sa souveraineté. 

L’appel du chef l’État 

Parmi ces réformes, il convient de noter le parachèvement du processus de réorganisation territoriale, l’élaboration d’un projet de nouvelle constitution, la réforme du système électoral. Il faut aussi ajouter à ces réformes la relecture des principaux textes de l’administration du territoire et de la décentralisation et la poursuite du chantier de la régionalisation.

Selon les précisions du président Goita, l’aboutissement de ces réformes dépend de l’engagement de l’ensemble des municipalités, qu’il invite à plus d’engagements dans la vulgarisation du projet de constitution et la tenue du référendum constitutionnel, annoncé pour le 18 juin prochain. 

Le chef du gouvernement avait indiqué dans son allocution d’ouverture que « les actions entreprises par le Gouvernement du Mali, avec le concours constant des élus locaux, participent de notre engagement commun à redonner à l’État son lustre d’antan et ses lettres de noblesse et de crédibilité, en tant qu’incarnation de la puissance publique, pourvoyeur d’activités d’utilité publique ».

L’Association des municipalités du Mali a rassuré le président de la transition de son soutien et accompagnement pour le parachèvement de l’ensemble des réformes politiques et institutionnelles. Des copies du projet de constitution ont été remises au président de l’Association, Abdoulaye Traoré, par le chef de l’État. 

Les rideaux de cette 15e édition vont tomber demain, samedi 13 mai 2023. 

Chiencoro Diarra  

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate