« L’homme sirène » sur le marché depuis lundi 23 novembre 2020

Date:

Share post:

Fousseni Togola vient de mettre sur le marché une nouvelle œuvre littéraire, « L’homme sirène ». Ce livre, qui complète sa bibliographie à quatre (4), est écrit dans un style assez particulier. En moins de 60 pages, l’auteur invite ses lecteurs à un véritable voyage entre le conte et la philosophie. L’ouvrage a été préfacé par l’écrivain français, Alain Maufinet.

« Souvenez-vous de Jean de la Fontaine, ce poète qui a mis en scène des animaux pour critiquer les hommes et dénoncer les grands problèmes de son époque. Ses Fables, appréciées des petits comme des grands restent actuelles grâce à la simplicité de leur langue et à leur forme imagée. Je me permets de dire que Fousseni Togola s’inscrit dans ce style ». Ce passage tiré de la Préface de « L’homme sirène » décrit bien le contenu de cet ouvrage.

Comptant 54 pages, « L’homme sirène » aborde plusieurs thématiques : la Haine, l’Amour, la mort, les croyances, le rapport entre le monde visible et le monde invisible, la métamorphose, etc.

De par les thématiques qu’il aborde, les uns verront dans cet ouvrage un simple conte pour enfants, les autres un mythe ou une fable et ceux qui le liront avec des lunettes de l’auteur, un ouvrage hautement philosophique.

 En effet, le travail de Togola s’apparente assez à une lecture empédocléenne du monde à travers d’abord les deux forces : la Haine et l’Amour, et ensuite la métamorphose. À l’instar d’Empédocle, philosophe de l’Antiquité, qui dit avoir été dans sa vie antérieure une jeune fille, une plante et un poisson, le personnage principal de « L’homme sirène » meurt pour devenir sirène avant de redevenir humain. Le moteur de cette métamorphose : la Haine et l’Amour.

Dans ce petit ouvrage, chacun peut y trouver son compte.

« L’homme sirène » est disponible en vente dans les librairies de Bamako, auprès de l’auteur ainsi que de son éditeur, Prostyle éditions, au prix de 3000 FCFA.

Chiencoro

Sahel Tribune
Sahel Tribunehttps://saheltribune.com
Sahel Tribune est un site d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits, crée en 2020 au Mali, sous le nom Phileingora. C’est en 2021 que ce nom bascule vers Sahel Tribune afin d’offrir un contenu plus adapté à nos lecteurs et partenaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières publications

Ségou’art : plus d’un millier de spectateurs à la Soirée nomade

Le premier concert géant, sur la grande scène du village de Festival, dénommée Soirée Nomade, a eu lieu, ce vendredi nuit, dans le cadre de la 19ème édition de Ségou'art.

Ségou’Art : les stands des exposants visités par le ministre Andogoly Guindo

Le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme a visité les œuvres d’art des artistes de différentes contrées, ce vendredi 3 février 2023, dans le salon d’exposition Bi Mali au village du Festival sur le Niger de Ségou.

Ségou’Art : les flashes sont désormais braqués sur la 19e édition

La 19e édition du Festival sur le Niger, désormais dénommé Ségou Art, a été officiellement lancé, jeudi 02 février 2023 dans la cité multiséculaire des Balazans, Ségou.

FESPACO : le Mali, pays invité d’honneur de l’édition 2023

Le FESPACO est prévu du 25 février au 4 mars 2023, à Ouagadougou, au Burkina Faso. Le Mali a été désigné comme pays invité d’honneur de cette célébration 28ème édition.
%d blogueurs aiment cette page :