Transition malienne : les membres du CINSERE-ANR installés dans leurs fonctions

Date:

Share post:

La mise en place du Comité indépendant de suivi-évaluation des Assises nationales de la refondation (CINSERE-ANR) est désormais effective. Ses membres ont été installés dans leurs fonctions, ce mardi 19 juillet 2022, lors d’une cérémonie organisée à Koulouba.

Dans les termes de référence des Assises nationales de la refondation (ANR), tenues à Bamako, les 27, 28, 29 et 30 décembre 2021, Il est annoncé la mise en place d’un comité indépendant de suivi-évaluation des recommandations des ANR. Il s’agit du CINSERE-ANR, qui « reflètera la configuration des participants ». Il est mentionné dans ces TDR que les missions et les attributions de ce comité seraient définies. Sa mise en place a été annoncée lors du Conseil des ministres du 20 avril 2022.

Cette annonce a été suivie par un décret du 20 avril du chef de l’État portant création, organisation et fonctionnement du CINSERE-ANR, auprès du président de la transition, qui est aussi chargé de désigner par décret ses membres pour cinq (5) ans renouvelables une seule fois. Ce 19 juillet, il a procédé à l’installation des membres du ce comité indépendant. Dans sa composition, il est pluridisciplinaire : composé de juristes, d’experts, de planificateurs, d’anciens ministres et diplomates, ainsi que d’enseignants à la retraite.

Missions

Selon Me Amadou Tioulé Diarra, avocat et coordinateur général, à travers cette cérémonie d’installation, le président Goïta, vient de manifester l’intérêt qu’il portait non seulement aux travaux des Assises nationales de la refondation, mais aussi aux suites qu’il souhaiterait donner à ce grand dialogue, qui a réuni plusieurs Maliens, venus d’horizons divers et lointains. Il a rappelé que de toutes les questions débattues lors des Assises nationales, celle qui a le plus passionné et retenu l’attention des participants, apparue dans les principaux discours, est la question des fondements et de la légitimité culturelle du nouvel État. « Au moment où certains s’éloignent des valeurs africaines, les Assises nationales de la refondation » ont incité à la redécouverte des valeurs positives traditionnelles du Mali, a affirmé Me Diarra.  Ces valeurs positives traditionnelles sont, selon lui, le dialogue, la tolérance et  le « maya » — pouvant se traduire par l’essence de la personne humaine dans la tradition bamanan.

Dans son allocution, le président de la transition a tenu à rappeler leurs missions : collecter des informations, gérer les bases de données, suivre les indicateurs de résultat, produire et publier des rapports. « Chaque pas que nous franchissons constitue un pas décisif, car porteur d’un idéal commun de changement et de réalisation de notre destin en tant que peuple qui aspire à sa pleine souveraineté », a laissé entendre Assimi Goïta. Il a aussi rappelé que le gouvernement a adopté un cadre stratégique de la refondation et un plan d’action. « Ce document constitue désormais une référence pour l’action gouvernementale, articulé autour de cinq axes stratégiques en convergence avec le cadre stratégique pour la relance économique et le développement », a-t-il expliqué. Avant de leur rassurer de soutien effectif dans l’accomplissement de leurs missions, dont la réussite sera celle de la transition.

Chiencoro Diarra

Chiencoro
Chiencorohttps://saheltribune.com
Chiencoro a plusieurs années d'expérience dans la presse écrite et le blogging au Mali. Il est présentement journaliste-reporter à Sahel Tribune.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires

Dialogue national inclusif : l’appel de Macky Sall aux groupes rebelles tchadiens

Alors en visite bilatérale au Tchad, le président en exercice de l’Union africaine a lancé un appel aux groupes rebelles tchadiens, qui n’ont pas encore signé l’accord de paix de Doha. Il les invite à rejoindre le dialogue national inclusif, qui s’ouvre le 20 août 2022, pour « donner le maximum de chance de parvenir à une paix inclusive, globale et durable ».

Macky Sall : « Le Mali mérite le soutien de toute la communauté africaine et internationale »

En tournée sous-régionale, le président sénégalais Macky Sall s’est rendu au Mali, ce lundi 15 août 2022. À sa descente d’avion, vers 10 h 20, il a été accueilli par son homologue malien de la transition, colonel Assimi Goïta, à aéroport international président Modibo Kéïta de Bamako-senou. Le président sénégalais a invité à soutenir le Mali.

Mali-Sénégal : demain, le colonel Assimi Goïta recevra le président Macky Sall

Le Président sénégalais Macky Sall, président en exercice de l’Union africaine (UA) est attendu au Mali, le 15 août 2022. Il sera reçu par son homologue malien, colonel Assimi Goïta, dans le cadre d’une visite de travail et d’amitié. Le Mali et le Sénégal sont deux pays, liés par des valeurs communes.

Législatives au Sénégal : le camp présidentiel retrouve la majorité

Plus d’une semaine après les élections législatives, le député sénégalais, Pape Diop, rallie la coalition présidentielle et lui donne la majorité à l’Assemblée nationale.
%d blogueurs aiment cette page :