Tabaski : à Bamako, huit sites bénéficiaires des œuvres sociales de la présidence du Mali

Tabaski : à Bamako, huit sites bénéficiaires des œuvres sociales de la présidence du Mali
Distribution de dons par la présidence du Mali. Crédit photo: Présidence du Mali

Veuves, orphelins et déplacés, au niveau de huit sites à Bamako et environs, sont bénéficiaires des œuvres sociales du Col. Assimi Goïta. Fête de Tabaski.

Ce sont 26 bœufs, du riz, de l’huile, une enveloppe symbolique, plus de 50 tonnes de céréales transformées qui ont été distribués aux déplacés du Centre Mabilé. Peu après, à la place d’armes du 34e bataillon du génie militaire, 100 veuves de militaires ont reçu, chacune, un bélier. Également 100 tonnes de céréales y ont été distribuées.

Sécher les larmes

Les deux cérémonies, présidées par la Conseillère spéciale du Président de la Transition en charge des questions de Santé et des Affaires sociales, le Colonel Assan Badiallo, ont enregistré la présence de plusieurs officiels et bénéficiaires.

Distribution de dons aux familles démunis par la Présidence du Mali
Distribution de dons aux familles démunis par la Présidence du Mali. Crédit photo: Présidence du Mali

« Ces dons sont destinés, en cette veille de Tabaski, à sécher les larmes des déplacés, des veuves et des orphelins de militaires tombés sur le champ de l’honneur », a expliqué le Colonel Assan Badiallo. Avant d’ajouter : « Il est évident que nul ne peut enlever la douleur d’avoir perdu un proche, un parent ou un mari. Néanmoins, des gestes de compassion du genre peuvent bien soulager les peines des familles éplorées ».

Huit sites bénéficiaires

À en croire Col. Assan Badiallo, ces familles ne seront point laissées pour compte. Ces personnes disparues « ne sont plus là pour leurs familles, mais nous serons des espoirs pour elles, le Mali entier sera là pour elles », rassure-t-elle.

Cette distribution de dons a eu lieu sur huit sites de Bamako et environs : les sites de Niamana, Senou, Faladiè garbal, Garantibougou, Dialakorobougou, Zantiguila et Kabala. Les femmes fistuleuses ne sont pas restées aussi en marge de la solidarité présidentielle. Saluant cette initiative, Tedy Barry, représentante des déplacés du Centre Mabilé, a invité le chef de l’État à « poursuivre ces actions sociales et à ne pas oublier les démunis ».

La rédaction

Sahel Tribune

Sahel Tribune est un site d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits, crée en 2020 au Mali, sous le nom Phileingora. C’est en 2021 que ce nom bascule vers Sahel Tribune afin d’offrir un contenu plus adapté à nos lecteurs et partenaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image