Home Sécurité Migration : l’Espagne, une destination prisée malgré les drames successifs

Migration : l’Espagne, une destination prisée malgré les drames successifs

0 comment 153 views

La migration irrégulière continue de faucher la jeunesse africaine à la recherche d’un eldorado. Le drame migratoire le plus meurtrier de cette année a eu lieu sur la route des îles Canaries, sur les côtes sénégalaises.

Le naufrage le plus meurtrier de l’année 2020 a eu lieu au Sénégal, le samedi 24 octobre 2020. Près de 140 personnes sont mortes parmi les 200 migrants que transportait le navire, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Le navire en partance pour les îles Canaries a pris feu après son départ à Mbour. Il a chaviré à Saint-Louis, précise la même source. « Cette même semaine, la Mauritanie a sauvé deux autres pirogues à la dérive près de ses eaux, dans lesquelles environ 300 émigrants voyageaient à bord de deux pirogues qui avaient navigué du Sénégal », rapporte la presse espagnole.

Appel à l’union

Suite à ces drames, le chef de mission de l’OIM au Sénégal, Bakary Doumbia a exhorté les gouvernements, les partenaires ainsi que la communauté internationale à l’union afin de débusquer les réseaux de « trafic et de contrebande qui profitent de la jeunesse désespérée ». Choqué par la multiplication de ces  drames qui surviennent après tant d’efforts de son organisation pour la promotion d’une migration plus sûre et régulière, le chef de mission de l’OIM au Sénégal estime important de continuer à plaider  pour « des canaux légaux améliorés afin de saper le modèle commercial des trafiquants et de prévenir la perte de vies humaines.»

Des îles plus convoitées

Ces propositions de M. Doumbia sont essentielles pour la sécurité humaine. Car les îles Canaries sont de plus en plus convoitées par les migrants. Au cours du mois de septembre,  « 14 bateaux transportant 663 migrants ont  quitté le Sénégal pour les îles Canaries », explique l’OIM dans son communiqué du vendredi. 26% de ces arrivées auraient été victimes d’un incident ou d’un naufrage,  précise la même source. L’OIM estime à près de 11 000, les arrivées sur ces îles au cours de cette année 2020. Le nombre de décès sur cette voie est estimé à 414 au cours de l’année 2020.

Bakary Fomba, stagiaire

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate