Mali : départ des 46 soldats ivoiriens pour leur pays

Date:

Share post:

La libération des soldats ivoiriens, détenus au Mali depuis juillet 2022, a été officialisée, ce samedi 7 janvier 2023. Les 46 militaires, accusés d’être des « mercenaires » par Bamako, ont quitté la capitale malienne vers 17 h, dans un vol à l’aéroport international Président Modibo Kéïta de Bamako-senau, à destination de la République du Togo, où le président Faure Gnassingbé devra les remettre officiellement au ministre ivoirien de la Défense, Téné Birahima Ouattara. Celui-ci les ramènera ensuite dans leur pays.

Le vendredi dernier, dans un communiqué lu à la chaîne nationale (ORTM), le président malien de la transition a gracié les 49 Ivoiriens avec « remise totale de peines ». Cette décision vient de trouver son couronnement par le départ des 46 soldats restant et qui avaient été condamnés à 20 ans de réclusion criminelle par la justice malienne, le 30 décembre 2022.

En dépit des différends qui opposent les deux pays, les autorités maliennes ont fait valoir les liens de fraternité entre les deux républiques sœurs, s’est réjoui, lors du départ des 46 militaires, Kouadio Konan, chargé d’affaires à l’ambassade de la Côte d’Ivoire au Mali. M. Konan a remercié aussi le médiateur Faure Gnassingbé, pour le rôle éminent qu’il a joué pour cette libération.

Il avait été reproché à ces militaires ivoiriens des crimes d’attentat et de complot contre le gouvernement ; d’atteinte à la sûreté extérieure de l’État ; de détention, du port et du transport d’armes et de munitions de guerre ou de défense intentionnellement en relation avec une entreprise individuelle et collective ayant pour but de troubler l’ordre public par l’intimidation et la terreur.

Cette libération « démontre » l’attachement du président Goïta à la paix, au panafricanisme, à la préservation « des relations fraternelles et séculaires avec les pays de la région », notamment la Côte d’Ivoire.

Cette grâce vient conforter la dynamique créée, suite à la signature à Bamako, le 22 décembre dernier, du Mémorandum d’accord entre le Mali et la Côte d’Ivoire. Le départ de ces soldats a lieu moins de trois jours après la visite de Faure Gnassingbé au Mali puis en Côte d’Ivoire.

Mohamed Camara

Mohamed Camara
Mohamed Camarahttps://saheltribune.com
Mohamed Camara est détenteur d’une licence en lettres modernes, décrochée en 2019 à la Faculté des lettres, des langues et des sciences du langage (FSL), Université des lettres et des sciences humaines de Bamako (ULSHB). Il évolue dans la presse, son métier de prédilection, depuis 2018. En 2021, il est certifié journaliste culturel suite à une formation de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ). Il a travaillé pour plusieurs journaux dont le projet Kéniéba Média dont il était le coordinateur, et lemalien.com. Il travaille actuellement pour Reflet d’Afrique (Journal hebdomadaire local de Bamako, depuis 2020) et Sahel Tribune (mai 2022). Mohamed Camara aime la lecture, la musique et les échanges interindividuels afin de mieux affiner ses connaissances.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières publications

Ségou’art : plus d’un millier de spectateurs à la Soirée nomade

Le premier concert géant, sur la grande scène du village de Festival, dénommée Soirée Nomade, a eu lieu, ce vendredi nuit, dans le cadre de la 19ème édition de Ségou'art.

Ségou’Art : les stands des exposants visités par le ministre Andogoly Guindo

Le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme a visité les œuvres d’art des artistes de différentes contrées, ce vendredi 3 février 2023, dans le salon d’exposition Bi Mali au village du Festival sur le Niger de Ségou.

Ségou’Art : les flashes sont désormais braqués sur la 19e édition

La 19e édition du Festival sur le Niger, désormais dénommé Ségou Art, a été officiellement lancé, jeudi 02 février 2023 dans la cité multiséculaire des Balazans, Ségou.

FESPACO : le Mali, pays invité d’honneur de l’édition 2023

Le FESPACO est prévu du 25 février au 4 mars 2023, à Ouagadougou, au Burkina Faso. Le Mali a été désigné comme pays invité d’honneur de cette célébration 28ème édition.
%d blogueurs aiment cette page :