Home A la Une Sous la bannière d’une mission accomplie : retour sur la cérémonie du 63e anniversaire de l’armée malienne

Sous la bannière d’une mission accomplie : retour sur la cérémonie du 63e anniversaire de l’armée malienne

0 comment 428 views

Le samedi 20 janvier 2024, à la place d’armes du 34e Régiment du Génie militaire de Bamako, le Mali a célébré les 63 ans de son armée. Placée sous la « bannière d’une mission accomplie », celle de retrouver l’intégrité territoriale du Mali et « d’exercer sa souveraineté sur l’ensemble du territoire national », la cérémonie de ce 63e anniversaire de l’armée malienne a été présidée par le Président de la Transition, Son Excellence le Colonel Assimi Goïta. Cette cérémonie s’est tenue dans un contexte de montée en puissance des Forces de défense et de sécurité du Mali. Plusieurs personnalités, tant maliennes qu’étrangères, ont pris part au cérémonial qui a duré 2 heures.

Déjà à 8 heures, tout était en place au Génie militaire de Bamako. Les hangars devant accueillir les invités étaient parés aux couleurs du drapeau national. Des pancartes avec des honneurs aux militaires et au peuple malien étaient également visibles un peu partout.

À son arrivée sur les lieux, à 10 heures passées de quelques minutes, le chef suprême de l’armée a procédé au dépôt de la gerbe de fleurs à la stèle du soldat inconnu. Cet acte solennel, au nom de toute la Nation, consiste à rendre un hommage distinctif aux soldats tombés sur les théâtres des opérations, aux blessés de guerre ainsi qu’à tous ceux qui ont versé leur sang pour la souveraineté du Mali. Ainsi s’est suivie l’exécution de l’hymne national.

Mobilisée pour la défense de la patrie

Plusieurs activités étaient inscrites à l’ordre du jour de cette cérémonie, notamment la remise des chèques individuels et collectifs, la décoration des militaires, dont certains à titre posthume, et le traditionnel défilé militaire.

Au cours de ce cérémonial, le Chef de l’État a décoré des militaires, dont certains à titre posthume, pour le service rendu à la nation. En plus des chèques géants individuels, un chèque géant d’une valeur de plus de 6 milliards de FCFA a également été remis au service social des armées. S’en est suivi un gigantesque défilé militaire.

Depuis la rectification de la trajectoire de la transition en 2021, la montée en puissance des Forces armées maliennes se concrétise progressivement. Lors de la célébration de ce 63e anniversaire, les FAMa ont montré, à travers un gigantesque défilé militaire, une belle démonstration des images, confirmant davantage cette montée en puissance. De même, des populations à l’intérieur du pays affirment avoir célébré cet anniversaire dans la plus grande joie.

La commémoration de ce 63e anniversaire marque ainsi la détermination d’une armée professionnelle et mobilisée pour la défense de la patrie.

Encore des défis à relever

Malgré la concrétisation de la montée en puissance des FAMa, les autorités militaires du Mali rappellent que des défis restent à relever. Dans une interview accordée à la presse, le Président de la Transition a rendu un hommage mérité au Président Modibo Keïta et à ses compagnons qui ont été les « artisans de la création de notre armée nationale ». Il s’agit aussi de « saluer la mémoire de nos camarades d’armes qui sont tombés sur le champ de bataille et de rendre à leurs familles ma compassion et ma solidarité ».

Tout en promettant de faire tout pour retrouver les otages civils et militaires, le Colonel Assimi Goïta appelle à une « synergie de plusieurs acteurs » pour « réconcilier les cœurs et les esprits » des Maliennes et Maliens.

« Nous avons fait le plus difficile, maintenant nous devons faire le plus dur, qui est la stabilisation du pays. Pour cela, nous avons besoin de la synergie de plusieurs acteurs », lance-t-il.

Au-delà de la capitale Bamako, ce traditionnel cérémonial a lieu dans d’autres grandes villes du Mali, notamment dans les capitales régionales et les cercles.

Bakary Fomba

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate