Économie : la Centrafrique, premier pays africain à officialiser les crypto-monnaies

Date:

Share post:

La République centrafricaine vient de se hisser comme premier pays africain à avoir  officialisé non seulement l’usage des crypto-monnaies, mais aussi à adopter à l’unanimité le projet de loi qui gouverne la crypto-monnaie. Communiqué.

Dans un communiqué du 26 avril 2022, le président de la République, le Professeur Faustin Archange Touadera s’est dit satisfait et enthousiaste de la décision unanime de l’Assemblée nationale relative au projet de loi. Qui établit le cadre légal régissant les crypto-monnaies et instaure le Bitcoin en tant que monnaie officielle en République Centrafricaine, aux côtés du FCFA.

« L’adoption du Bitcoin en tant que monnaie officielle représente un pas décisif vers l’ouverture des nouvelles opportunités pour notre pays », peut-on lire dans le communiqué gouvernemental. Le gouvernement centrafricain indique qu’à travers cette décision, « le plan de redressement économique et de consolidation de la paix entre dans une nouvelle phase ».

Cette initiative bénéficie déjà du soutien du chef de l’État, « afin de mener à bout cette démarche qui place la République centrafricaine sur la carte des plus courageux et visionnaires pays au monde, pour tout ce qui signifie et implique l’acceptation des crypto-monnaies en tant que moyens de paiement ».

Le gouvernement centrafricain se dit convaincu que cette nouvelle voie «  va jalonner une nouvelle étape », malgré les difficultés éventuelles que cette initiative pourrait rencontrer pour ce pays victime d’insécurité terroriste depuis des années.

« Dans une vision progressiste, tournée vers l’avenir, notre Nation doit être en mesure de poursuivre son destin et de rejoindre les rangs de celles qui, non seulement comprennent pleinement l’importance de la technologie Blockchain, mais qui s’empressent également de la légiférer », explique-t-on dans le communiqué.

La rédaction

Sahel Tribune
Sahel Tribunehttps://saheltribune.com
Sahel Tribune est un site d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits, crée en 2020 au Mali, sous le nom Phileingora. C’est en 2021 que ce nom bascule vers Sahel Tribune afin d’offrir un contenu plus adapté à nos lecteurs et partenaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires

Budget d’Etat 2023: la Loi de Finances pour l’exercice 2023 adoptée par le CNT

Le CNT a adopté de la loi de Finances 2023 ce jeudi 1er décembre 2022 (1re partie et 2e partie). Présenté par le ministère de l'Économie et des Finances, il s’agit du sixième budget en mode programme.

Partenariat BIDC-BMS : signature d’une convention de prêt de 15 milliards de FCFA

Les deux institutions se réjouissent en amont des avantages fructueux de cette coopération financière,  dont la levée de fonds permettra à la BMS-sa de développer le secteur industriel et d’autres secteurs productifs.

Mali : l’industrialisation, l’une des priorités des autorités de la transition    

Afin de lutter contre le chômage et propulser l’économie du pays, les autorités maliennes de la transition travaillent à l’industrialisation du pays.

Cotonculture : le Mali annonce la création de deux unités de filature

Dans le cadre de la promotion de la culture du coton au Mali et d’une véritable émergence économique, le Mali et la Chine ont signé, le 21 novembre 2022, un protocole d’accord pour l’installation de deux unités de filature, dont l’une à Koutiala et l’autre à Bamako.
%d blogueurs aiment cette page :