Dioïla : le processus de passation des marchés publics expliqué aux citoyens

Date:

Share post:

Réunis sous le thème « le processus de passation des marchés publics », des autorités administratives, des élus communaux, des opérateurs économiques, des organisations de la société civile, des organisations féminines et de jeunesse, ont pris part le samedi dernier à une conférence initiée par la JCI à Dioïla.

Expliquer les missions du marché public et comment les entrepreneurs peuvent surtout avoir accès aux marchés de l’Etat, tel était l’objet d’une conférence organisée par la Jeune chambre internationale (JCI) Dioïla Espoir, le 11 juin 2022. Animée par  le directeur général des marchés publics et de délégation des services publics (DGMP-DSP), M. Soibou Marico, cette conférence visait à expliquer les procédures de passation des marchés publics, aux citoyens, notamment aux entrepreneurs évoluant dans le secteur privé.

Les discussions ont surtout porté sur les « dispositions législatives et réglementaires, le texte portant orientation de la commande publique vers les petites et moyennes entreprises, le rôle de la DGMP-DSP dans les procédures de passation surtout dans le contrôle de l’exécution des marchés publics, les collectivités et la passation des marchés publics ». , a précisé Soibou Marico, le conférencier.

Cette conférence, présidée par le chef de cabinet du gouverneur, Siriman Kanouté, a regroupé plusieurs personnalités de la région de Dioïla, ainsi que des jeunes entrepreneurs. « Les débats ont été francs et constructifs », s’est réjoui Soibou Marico

Dans son intervention, le chef de cabinet du Gouverneur de Dioïla a salué cette initiative de la JCI. M. Siriman Kanouté l’a exhortée à travailler  pour donner plus d’impacts à ses activités pour l’émergence de la région de Dioïla.

Abdou Marico, correspondant à Dioïla

Sahel Tribune
Sahel Tribunehttps://saheltribune.com
Sahel Tribune est un site d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits, crée en 2020 au Mali, sous le nom Phileingora. C’est en 2021 que ce nom bascule vers Sahel Tribune afin d’offrir un contenu plus adapté à nos lecteurs et partenaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires

[Tribune] Migration clandestine : retenir sur place les jeunes subsahariens africains

Carrefour migratoire et pays d’accueil du fait de sa proximité avec les îles espagnoles, le Maroc continue de briser les rêves des migrants subsahariens d’Afrique. C’est un nouveau drame de la migration aux portes de l’UE [Union Européenne] avec des pertes de vies humaines (environ 23) inacceptables qui vient de se produire.

Mali : 225 tracteurs subventionnés remis aux agriculteurs de la commune de Mandé

lors d’une cérémonie organisée à Samanko, présidée par le président intérimaire Assimi Goïta, l’État malien a remis 225 tracteurs subventionnés à des producteurs agricoles. Compte-rendu.

Guerre ukrainienne : la Banque mondiale invite à s’abstenir des interdictions d’exportation

Le conflit russo-ukrainien a eu de lourds impacts sur les marchés des produits de base, les chaînes d’approvisionnement. Il a entraîné une inflation mondiale élevée, qui a été accompagnée d’une croissance instable, rappelant celle des années 1970.

Niger : la MCC obtient une autorisation d’exploitation d’une carrière permanente de calcaire

Pour réduire les importations du ciment au Niger, le gouvernement nigérien a adopté, vendredi dernier, un projet de décret pour l’exploitation de la carrière permanente de calcaire, de sable et d’argile de la société MCC.
%d blogueurs aiment cette page :