Home ActuExclusif Dialogue inter-malien : clôture de l’atelier préparatoire

Dialogue inter-malien : clôture de l’atelier préparatoire

0 comment 680 views

Dans un contexte marqué par des années de conflits internes et d’instabilité politique, la clôture de l’atelier préparatoire au dialogue inter-Maliens représente un moment crucial dans la quête de paix et de réconciliation nationale. Malgré les défis persistants et les ombres qui planent sur l’invitation des acteurs clés, l’espoir demeure que cet effort collectif ouvre la voie à un avenir plus pacifique et stable pour le Mali.

Au Mali, une lueur d’espoir brille à l’horizon alors que le pays cherche à surmonter ses défis persistants en matière de conflits internes et de troubles socio-politiques. Une étape cruciale vient d’être franchie avec la clôture officielle de l’atelier de quatre jours sur les préparatifs du futur dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation.

L’événement, qui a vu la participation du Premier ministre Choguel Maïga et de plusieurs membres du gouvernement, a été marqué par l’adoption des termes de référence du dialogue par les quelque 350 participants. Ces termes de référence, bien que sujets à quelques ajustements mineurs, ont été validés à l’unanimité, reflétant ainsi un consensus solide.

Le dialogue inter-Maliens, qui s’étalera sur un mois, sera structuré en quatre étapes à différents niveaux, culminant avec un rassemblement national de cinq jours. Ces discussions se pencheront sur des questions cruciales telles que la paix, la réconciliation nationale, les institutions, l’économie, la sécurité et la géopolitique.

Les recommandations du dialogue seront mises en œuvre

Cependant, une ombre plane sur cet effort de réconciliation alors que les rebelles du CSP, signataires de l’accord de paix de 2015, n’ont pas été conviés. Cette exclusion soulève des inquiétudes quant à la capacité du dialogue à réellement résoudre les conflits en cours.

Malgré ces défis, certains participants expriment un optimisme prudent. L’implication des déplacés et des réfugiés, en particulier, est perçue comme un élément clé pour trouver des solutions durables. Pour beaucoup, cependant, il reste un sentiment de déjà-vu, avec des consultations nationales antérieures ayant donné lieu à peu de changements concrets.

Néanmoins, l’espoir persiste que cette fois-ci, les recommandations émanant du dialogue seront effectivement mises en œuvre. C’est dans cette application concrète que réside peut-être la véritable différence cette fois-ci.

Alors que le Mali se tourne vers l’avenir, cet effort de dialogue représente un pas crucial vers la restauration de la paix et de la stabilité dans le pays. Seul le temps dira si ces aspirations se concrétiseront en des changements tangibles et durables pour le peuple malien.

Oumarou Fomba

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate