De la drogue dans les pneus d’un camion-remorque

Date:

Share post:

Les trafiquants de drogue affinent chaque jour leur mode opératoire. Les éléments de la police du 12e arrondissement de Bamako ont découvert de la drogue, mercredi 7 octobre 2020, dans les pneus d’un camion-remorque, à Titibougou. Nous ne savons pas encore la quantité saisie.

Pour paraphraser le chercheur malien Baba Dakono, dans la lutte contre l’insécurité, les moyens de nos États sont en déphasage avec le mode opératoire des bandits. Ceux-ci ont une longueur d’avance sur les autorités de nos pays. Pendant que nos autorités se félicitent d’avoir trouvé des solutions à un mode opératoire en vigueur, les bandits basculent dans un autre mode.

Lire aussi Afrique : la lutte contre le trafic de drogue passe par la dislocation des réseaux de complicité

La brigade de recherche du 12e arrondissement de Bamako a mis la main sur un camion-remorque, mercredi 7 octobre 2020, à Titibougou. Dans un pneu de ce véhicule, de la drogue. Quelle surprise ! Selon nos informations, cette découverte est rendue possible grâce à l’explosion d’un pneu du camion. Du coup, de la drogue à l’air libre sur la place publique. Les éléments du 12e arrondissement se sont rendus sur le lieu pour non seulement ramasser la quantité disséminée, mais aussi conduire le véhicule qui les contenait dans la cour du 12e pour des fins de contrôle.

Pour le moment, nous ne savons ni la provenance du véhicule ni la quantité de drogue qu’il contient. Toutefois, selon une source contactée au niveau de l’Office central des stupéfiants (OCS), ce mode opératoire n’est pas habituel au Mali. Pire, le Mali ne dispose pas encore de moyens pouvant détecter de la drogue dissimulée dans les pneus, précise la même source.

Lire aussi Le trafic de drogue, cette pratique qui continue d’alimenter les conflits au nord Mali

Néanmoins, selon Mamadou Diadié Sacko dit Saxe, promoteur de la Radio Future média (RFM), pour lutter contre cette forme d’insécurité, la population doit accompagner les autorités de l’État. Il propose également que désormais les pneus des véhicules soient ouverts pour contrôle.

Disons que les autorités maliennes ont du pain sur la planche. Pour mener une lutte efficace contre la drogue, il importe de se procurer des moyens ultramodernes. En un mot, il convient d’être en phase avec l’évolution du monde. Cela est nécessaire si nous voulons mettre fin à ces menaces contre la santé publique.

F. Togola

Sahel Tribune
Sahel Tribunehttps://saheltribune.com
Sahel Tribune est un site d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits, crée en 2020 au Mali, sous le nom Phileingora. C’est en 2021 que ce nom bascule vers Sahel Tribune afin d’offrir un contenu plus adapté à nos lecteurs et partenaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires

Burkina Faso : onze militaires tués et plus de cinquante civils portés disparus (communiqué)

Le terrorisme a encore fait des ravages dans le « pays des hommes intègres ». Le lundi 26 septembre 2022,...

Massacre du 28 septembre 2009 : Moussa Dadis Camara en Guinée  pour comparaître devant la justice

Treize ans après le massacre du 28 septembre 2009, le procès sur le carnage, au cours duquel des cas de violation des droits humains ont été commis, s'ouvre mercredi 28 septembre 2022 à Conakry.

Burkina Faso : deux militaires et deux VDP tués dans une attaque terroriste (communiqué)

Une unité du détachement militaire de l’armée burkinabè et un groupe de Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) ont fait l’objet d’une attaque terroriste entre Sakoani et Sampieri (région de l’est)

De Ménaka à Kidal : en quête de sécurité

À Ménaka, au Mali, la dégradation de la situation sécuritaire a contraint environ 54 000 personnes à quitter les lieux. Vivant principalement d’élevage et de maraîchage grâce à la marre de la ville, elles affluent pour la plupart vers la commune voisine de Kidal, une région pastorale de plusieurs milliers d’habitants où les conditions de vie restent rudes.
%d blogueurs aiment cette page :