Côte d’Ivoire : reprise du dialogue politique de la dernière chance

Date:

Share post:

Après une période de flottement, la séance de reprise de la 5e phase du dialogue politique en Côte d’Ivoire s’est tenue, jeudi 20 janvier 2022, entre le gouvernement et les principaux partis d’opposition et organisations de la société civile. Il s’agit du début d’une phase pratique de ce cadre de discussions après la prise de contact, le 16 décembre 2021.

Plusieurs fois boycotté ou interrompu, le dialogue politique ivoirien peine à aboutir à un véritable consensus entre l’opposition et les autorités au pouvoir. Ce dialogue politique avait été relancé le 16 décembre dernier, par le Premier ministre, Patrick Achi. Mais peu après ce redémarrage, la sortie du procureur d’Abidjan, Richard Adou, mettant en cause plusieurs responsables de l’opposition politique dans les violences liées à l’élection controversée d’Alassane Ouattara pour un troisième mandat, avait suscité un malaise. Toute chose qui a amené le PDCI et le PPA-CI à se poser des questions sur sa « sincérité ».

Réconciliation nationale

Après ces différentes interruptions, le gouvernement ivoirien justifie la reprise de ce dialogue par la réception des requêtes des partis politiques et de la société civile. Cette cinquième phase est une étape importante dans la vie de ce pays côtier d’Afrique de l’Ouest. Une occasion d’écrire une nouvelle page de l’histoire de la Côte d’Ivoire. Toutes les couches sociopolitiques prendront part à cette séance pour tracer l’avenir du pays et ouvrir les cœurs à la paix et à la réconciliation nationale.

L’objectif de ce dialogue politique est d’assainir le cadre démocratique en Côte d’Ivoire afin de mettre fin à trois décennies de crises politiques dans le pays.

Pour cet épisode, cinq thèmes de discussion ont été retenus. Il s’agit notamment de la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI), la réforme du code électoral, des mesures d’apaisement de l’environnement sociopolitique, la réconciliation nationale et l’élaboration d’une nouvelle liste électorale.

Les protagonistes sont appelés à travailler sur ces différents sujets chaque jeudi, durant les trois prochaines semaines consécutives. Au terme de toutes ces discussions, un nouveau chronogramme sera établi. Les discussions debuteront, jeudi 27 janvier 2022.

Pour rappel, le dialogue politique est entamé en janvier 2020 sous la houlette de l’ancien Premier ministre, feu Amadou Gon Coulibaly. Mais qui s’est plusieurs fois enlisé et n’a jamais abouti à un consensus entre l’opposition et les autorités.

Bakary Fomba

Bakary FOMBA
Bakary FOMBA
Né à Kounambougou (région de Koulikoro), Bakary Fomba est enseignant de formation. Journaliste-blogueur, membre de Doniblog, la Communauté des Blogueurs du Mali. Il est également contributeur à Benbere, plate-forme des blogueurs maliens. Il est présentement le Directeur de la rédaction du site web d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits saheltribune.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires

Mahmoud Dicko au forum de Bamako : « nous sommes face à une impasse totale »

Longtemps passé sous silence, l'influent iman Mahmoud Dicko était invité hier à prendre la parole lors du lancement de la 22e édition du forum de Bamako. Se disant un peu sceptique au regard de la situation, mais très optimiste par nature, il a tenu à nouveau son habituel réquisitoire.

Gouvernance : au Mali, une nouvelle initiative pour la gestion des ressources humaines

Dans la gestion des ressources humaines de l’État et des collectivités territoriales, le Mali est confronté à d’énormes défis, notamment l’existence de travailleurs fantômes, la réalisation de plusieurs paiements pour les mêmes bénéficiaires, des paiements pour un travail non effectué

Lettre ouverte d’un citoyen malien d’Afrique à Macron : repartir sur de nouvelles bases avec le Mali et l’Afrique

Dans cette lettre ouverte adressée à Emmanuel Macron, signée le 16 mai courant et soumise ce 23 mai à notre rédaction, Tidiani Togola, fondateur et directeur exécutif de Tuwindi, exhorte le président français à faire de sa réélection « une opportunité pour réorienter les relations de [son] pays avec ses partenaires en Afrique ». Nous vous livrons le contenu de sa lettre ouverte.

Œuvres sociales à Kita, au Mali, la communauté chrétienne bénéficie de deux forages d’eau 

Grâce à l’initiative du président malien de la transition d'allouer les deux tiers de son fonds de souveraineté aux œuvres sociales, la communauté catholique de Kita a bénéficié de deux infrastructures hydrauliques, le 9 mai dernier. 
%d blogueurs aiment cette page :