Home A la Une Burkina Faso : des soldats encagoulés devant la télévision nationale

Burkina Faso : des soldats encagoulés devant la télévision nationale

0 comment 91 views

Après la Guinée, le Burkina Faso rejoint le Mali, ce lundi 24 janvier 2022. Des soldats mutins ont arrêté le président Roch Marc Christian Kaboré, selon France 24. L’Agence France presse (AFP) précise que des soldats encagoulés ont pris, dans la matinée, position devant la télévision nationale.

Le coup d’État est confirmé, selon un officier, qui poursuit : « il faut patienter, il y aura une déclaration dans les prochaines heures ». Un autre haut gradé de l’armée précise que les mutins exigent la démission du président Roch Marc Christian Kaboré. Selon nos informations, les négociations entre les officiels et les soldats mutins, dans la nuit, ont échoué.

La confusion règne encore sur la situation. Car, aucune confirmation officielle n’a toujours pas été faite.

Depuis dimanche matin, des coups de feu ont été entendus dans plusieurs casernes militaires de Ouagadougou, Ouahigouya et Kaya. Dans la soirée, un couvre-feu avait été instauré, de 20 h à 5 h du matin, et la fermeture des écoles, les 24 et 25 janvier, avait été annoncée, alors que des coups de feu étaient encore entendus, jusqu’au alentours de la résidence privée du chef de l’Etat. La Cédéao avait demandé, dimanche 23 janvier, aux militaires de « demeurer dans une posture républicaine et de privilégier le dialogue avec les autorités ».

La rédaction

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate