Home Actu Conseil des ministres: adoption d’un projet de décret pour renforcer l’audit de sécurité routière

Conseil des ministres: adoption d’un projet de décret pour renforcer l’audit de sécurité routière

0 comment 101 views

Le mercredi 15 novembre 2023, le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire au Palais de Koulouba, sous la présidence du Colonel Assimi Goïta, Président de la Transition et Chef de l’État. Au cœur des délibérations, le ministre des Transports et des Infrastructures a présenté un projet de décret visant à modifier le Décret n°2015-0216/P-RM du 02 avril 2015, établissant les bases de l’audit de sécurité routière.

La sécurité routière, en raison du nombre alarmant de victimes et des coûts économiques associés aux accidents, demeure un défi majeur dans les pays en développement. Malgré les initiatives déployées pour améliorer la sécurité sur les routes, les accidents persistent, touchant toutes les strates de la société, explique le communiqué du Conseil des ministres. Des facteurs tels que l’incivisme des usagers, le manque d’infrastructures routières adéquates, et l’introduction de nouveaux véhicules tels que les tricycles et les quadricycles contribuent à accroître les risques, indique la même source.

Face à cette problématique, le Conseil des Ministres de l’Union économique et monétaire Ouest africaine a instauré l’audit de sécurité routière via la Directive n°13/2009/CM/UEMOA du 25 septembre 2009, transposée dans la législation nationale par le Décret n°2015-0216/P-RM du 02 avril 2015.

Renforcer l’efficacité de l’audit de sécurité routière

L’audit de sécurité routière, selon cette législation, consiste en une analyse approfondie et formelle des infrastructures routières existantes ou en projet, des services de transport existants ou en projet, ainsi que de toute autre disposition ayant un impact sur la sécurité des usagers de la route. Il s’agit d’une approche préventive visant à détecter et corriger les défauts dans les infrastructures routières, l’aménagement du territoire, et l’urbanisme, en tenant compte des impératifs de sécurité routière.

Le projet de décret adopté par le Conseil des Ministres vise à remédier aux lacunes constatées dans la mise en œuvre du décret du 02 avril 2015. Il spécifie les conditions de délivrance et de retrait de l’agrément, renvoyant à un arrêté ministériel la liste des documents requis pour la demande d’agrément, les modalités d’octroi, ainsi que la procédure de retrait.

Cette initiative traduit la volonté du gouvernement de renforcer l’efficacité de l’audit de sécurité routière, assurant ainsi que la sécurité des usagers de la route soit prise en considération à toutes les étapes de la conception et de la réalisation des infrastructures de transport.

Chiencoro Diarra

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate