Burkina Faso : deux soldats et une dizaine de terroristes tués dans une « attaque complexe » (communiqué)

Date:

Share post:

Un détachement de l’armée burkinabè de Déou, dans la province d’Oudalan, localité située à 76 km de la ville de Gorom-Gorom, dans la région du Sahel, a subi une attaque terroriste « complexe », le lundi 12 septembre 2022.

Ces dernières semaines, la situation sécuritaire au Burkina Faso devient de plus en plus préoccupante, notamment dans les localités sous emprise terroriste. Malgré la multiplication des échanges entre le Lieutenant-Colonel Paul Henri Sandaogo Damiba, et ses homologues (maliens, ivoiriens et nigériens), pour l’amélioration de la situation sécuritaire dans le pays, les actions des forces du mal continuent d’endeuiller les populations du pays des « hommes intègres ».

Deux soldats et une dizaine de terroristes

Suite à une énième attaque survenue lundi dernier dans ce pays ouest-africain, indique un communiqué de l’État-major, la riposte des forces armées burkinabè a permis de neutraliser une dizaine de terroristes, qui avaient tenté de s’infiltrer dans leur dispositif de sécurisation.

Le bilan de cette attaque fait état de deux militaires (burkinabè) tués et une dizaine de blessés. Côté ennemi, une dizaine de terroristes ont été neutralisés au cours de cette attaque. L’armée burkinabè a également récupéré de nombreux armements et de motos, indique-t-on.

Par ailleurs, l’État-major de l’armée burkinabè rassure de la mise en place des renforts, « actuellement déployés » dans cette zone afin de procéder à des « opérations de sécurisation avec des actions de riposte qui sont également en cours ».

Le ministre de la Défense limogé   

Le manque d’amélioration de la situation sécuritaire, notamment les dernières attaques terroristes, semble avoir conduit, le 12 septembre dernier, à un premier remaniement du gouvernement de transition burkinabè, depuis son installation en mars 2022.

Suite à ce léger remaniement ministériel, le président Damiba a limogé le ministre de la Défense, Barthélemy Simporé, et récupère lui-même le fauteuil. Il aura désormais à ses côtés, le Général de Brigade, Silas Keïta, nommé ministre délégué en charge de la Défense, rapporte Wakat sera.

Depuis 2015, le Burkina Faso est la cible d’attaques terroristes, qui ont fait de nombreuses victimes et des milliers de déplacés internes.

Bakary Fomba

Bakary FOMBA
Bakary FOMBA
Né à Kounambougou (région de Koulikoro), Bakary Fomba est enseignant de formation. Journaliste-blogueur, membre de Doniblog, la Communauté des Blogueurs du Mali. Il est également contributeur à Benbere, plate-forme des blogueurs maliens. Il est présentement le Directeur de la rédaction du site web d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits saheltribune.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires

Burkina Faso : onze militaires tués et plus de cinquante civils portés disparus (communiqué)

Le terrorisme a encore fait des ravages dans le « pays des hommes intègres ». Le lundi 26 septembre 2022,...

Massacre du 28 septembre 2009 : Moussa Dadis Camara en Guinée  pour comparaître devant la justice

Treize ans après le massacre du 28 septembre 2009, le procès sur le carnage, au cours duquel des cas de violation des droits humains ont été commis, s'ouvre mercredi 28 septembre 2022 à Conakry.

Burkina Faso : deux militaires et deux VDP tués dans une attaque terroriste (communiqué)

Une unité du détachement militaire de l’armée burkinabè et un groupe de Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) ont fait l’objet d’une attaque terroriste entre Sakoani et Sampieri (région de l’est)

De Ménaka à Kidal : en quête de sécurité

À Ménaka, au Mali, la dégradation de la situation sécuritaire a contraint environ 54 000 personnes à quitter les lieux. Vivant principalement d’élevage et de maraîchage grâce à la marre de la ville, elles affluent pour la plupart vers la commune voisine de Kidal, une région pastorale de plusieurs milliers d’habitants où les conditions de vie restent rudes.
%d blogueurs aiment cette page :