Université — Mali : nouvel atelier d’immatriculation des nouveaux bacheliers

Date:

Share post:

L’atelier d’immatriculation des bacheliers 2021 a ouvert ses portes à Siby, mardi 26 octobre 2021. Placé sous la présidence du directeur général du CENOU, cet atelier prendra fin le 2 novembre prochain sur des propositions concrètes.

Mettre à la disposition des autorités universitaires des outils leur permettant d’avoir une idée précise des effectifs des bacheliers attendus dans les universités, instituts et grandes écoles du Mali, au titre de l’année universitaire 2021-2022, tel est le but de cet atelier. Celui-ci a réuni le Centre national des œuvres universitaires (CENOU), la Direction générale de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le Centre national des examens et concours de l’éducation (CNECE), la CPS/Éducation, le Campus Mali et toutes les Institutions d’enseignement supérieur du Mali, à Siby, dans le Mandé.

À la suite de cet atelier, qui se tiendra du 26 octobre au 2 novembre, un identifiant unique sera octroyé à chaque néo-bachelier. Un identifiant « qu’il conservera tout au long de son cursus universitaire au Mali », a précisé le directeur général du CENOU, colonel-major Ousmane Dembélé, à l’ouverture de l’atelier.

Le bien-fondé de cet atelier

Selon les précisions du DG du CENOU, cette immatriculation permettra une bonne gestion des deniers publics, la maîtrise des effectifs des étudiants et de l’enveloppe allouée aux allocations financières, la traçabilité du parcours des étudiants, une gestion efficace de la bancarisation des allocations financières des étudiants, la disponibilité d’une base de données fiables pour le Système d’Information et de Gestion du CENOU (SIGOU).

Le directeur général du CENOU, faisant toujours état de l’importance de cet atelier, a indiqué que le « résultat des travaux permettra d’une part de mettre à la disposition des autorités universitaires, un fichier permettant l’inscription planifiée des néo-bacheliers, au titre de l’année universitaire 2021-2022 ; et d’autre part, au CENOU d’ouvrir les campagnes de dépôt des demandes de la bourse nationale, du logement et de l’aide sociale ».

Des critiques, suggestions constructives et recommandations

Pour la bonne conduite des travaux, les participants sont appelés à la désignation d’un président des travaux ainsi que des rapporteurs, à la création et l’organisation des différents groupes de travail, à l’uniformisation des différents fichiers par rapport aux 26 colonnes retenues pour le fichier final, à la comparaison des résultats des différents groupes, à la vérification des effectifs des admis par rapport aux décisions d’admission, à l’adoption d’un fichier unique pour servir de support à la génération des numéros matricules nationaux et en fin à l’immatriculation des bacheliers, etc.

« Je vous exhorte à faire des critiques, des suggestions constructives et des recommandations qui permettront d’améliorer, d’innover et de consolider cette activité hautement stratégique pour les sous-secteurs de l’éducation et de l’enseignement supérieur », invite le directeur du CENOU en déclarant ouverts les travaux de cet atelier d’immatriculation des bacheliers de la session 2021.

D’habitude, cet atelier se tient en cinq jours. Cette année, en raison de l’augmentation du nombre d’admis au baccalauréat, il a été rallongé à une semaine.

Chiencoro

Chiencoro
Chiencorohttps://saheltribune.com
Chiencoro a plusieurs années d'expérience dans la presse écrite et le blogging au Mali. Il est présentement journaliste-reporter à Sahel Tribune.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières publications

Insécurité : plus de « 244 millions d’enfants et de jeunes » privés d’école dans le monde

Dans un contexte de crise sécuritaire généralisée, les pays membres des Nations unies ont célébré le mardi 24 janvier 2023, la Journée internationale de l’éducation. Le thème de cette 5e édition, dédié est « Investir dans l’humain, faire de l’éducation une priorité ».

Commémoration du 14 janvier : exécution d’une leçon de modèle dans les écoles

Dans le cadre de la commémoration de la « Journée nationale de la souveraineté retrouvée », le 14 janvier, le ministère de l’éducation nationale initie l’exécution d’une leçon de modèle dans toutes les « institutions d’éducation spéciale » du pays.

Mali : les Syndicats de l’éducation signataire du 15 octobre 2016 lèvent leur mot d’ordre de grève de 72 H

Suite à un accord avec le gouvernement, les syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 ont décidé de lever leur mot d’ordre de grève de 72 h, initialement prévu ce mercredi 14 au vendredi 16 décembre 2022, sur toute l’étendue du territoire national.

Mali : la synergie régionale de Sikasso ferme les classes de la région pour 72 H

Les syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 de la région de Sikasso ont déclenché, le mardi 6 décembre 2022, une grève de 3 jours sur toute l’étendue de la région.
%d blogueurs aiment cette page :