Transition politique : les Maliens gardent foi (enquête d’opinion)

Transition politique : les Maliens gardent foi (enquête d’opinion)
Le president et le vice president de la transition malienne

Dans son enquête d’opinion, « Que pensent les Malien (ne) s ? », publiée au début de ce mois de décembre 2020, la fondation Friedrich Ebert Stiftung fait état de la perception des Maliens sur la transition politique en cours au Mali. Il ressort de ce sondage que la majorité des citoyens enquêtés font confiance à l’équipe mise en place pour diriger ce processus de dix-huit (18) mois.

Les Maliens n’ont pas perdu foi en la transition politique qui a commencé dans leur pays depuis trois mois. Dans un sondage d’opinion spécial, la fondation Friedrich Ebert Stiftung indique la perception des Maliens sur les différents organes de la transition. Il ressort de cette enquête d’opinion que la majorité a confiance que cette transition parviendra à refonder l’État.

« Plus de trois Malien (ne) s sur cinq (61,1 %) ont confiance que cette transition mènera vers un système démocratique et de bonne gouvernance », indique-t-on dans cette enquête d’opinion. C’est seulement 14,1 % qui soutiennent le contraire contre 17,1 % qui estiment que l’instauration de cette bonne gouvernance ne dépendra que de l’équipe de la transition.

Selon la Friedrich Ebert Stiftung, « la majorité de la population pense que la transition peut avoir un impact sur la réconciliation entre les segments de la société ». Au sein de l’armée (82,2 %), entre l’armée et les groupes armés (52,7 %), les partis politiques et les citoyens (55,8 %), les syndicats et le gouvernement (74,4 %), entre les communautés elles-mêmes (76,9 %), entre les leaders religieux (66,8 %) et entre la justice et la population (71,5 %). Les Maliens gardent foi qu’au cours de cette transition, une véritable réconciliation pourrait régner entre ces segments de la société.

Le Mali-Mètre souligne également que les citoyens enquêtés ont dégagé des actions prioritaires auxquelles l’équipe de transition doit rapidement s’étendre. Ces actions sont la lutte contre l’insécurité (39,5 %), la résolution du problème de l’éducation (38,4 %), la lutte contre l’insécurité alimentaire (17,7 %), la lutte contre le chômage (14,4 %) et ramener la paix et la cohésion sociale (13,5 %).

Notons que ce sondage d’opinion spécial de la fondation Friedrich Ebert Stiftung, dédié à la transition, aborde entre autres les défis et priorités du gouvernement de transition, l’implication des organisations régionales et internationales dans la gestion de la transition, la crise comme opportunité de réconciliation entre les différents segments de la société malienne, etc.

Chiencoro

Sahel Tribune

Sahel Tribune est un site d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits, crée en 2020 au Mali, sous le nom Phileingora. C’est en 2021 que ce nom bascule vers Sahel Tribune afin d’offrir un contenu plus adapté à nos lecteurs et partenaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image