Sénégal : sommet pour nourrir l’Afrique

Date:

Share post:

À Dakar s’est ouvert ce mercredi 25 janvier 2023, la deuxième édition du sommet de Dakar sur l’agriculture et l’agro-alimentaire. Plusieurs chefs d’État, notamment les présidents malgache (Andry Rajoelina), équato-guinéen (Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, kenyan (William Ruto), irlandais (Michaels D. Higgins), bissau guinéen (Umaro Sissoco Embaloà, togolais (Faure Gnassingbé), mauritanien (Mohammed Ould Ghazouani) et nigérian (Muhammadu Buhari), prennent part à ce sommet co-organisé par le Sénégal et la Banque africaine de développement (BAD).

« Nourrir l’Afrique : Souveraineté alimentaire et résilience » est le thème de ce sommet, qui réunira plus de 1500 personnes, pendant trois jours,  avec la participation de chefs d’États et de gouvernement, de ministres chargés de l’Économie et des Finances, de ministres d’Agriculture et des secteurs connexes, des gouverneurs de Banques centrales.

Des acteurs du secteur privé, des organisations multilatérales, des organisations non gouvernementales, des universitaires et des scientifiques de premier plan sont également attendus à la rencontre, selon l’Agence de presse sénégalaise (APS).

Au cours de cette rencontre, les dirigeants vont tenter de mobiliser leurs ressources gouvernementales, les partenaires au développement et le financement du secteur privé, pour exploiter le potentiel agricole et alimentaire de l’Afrique, transformant ainsi les efforts de plaidoyers en actions concrètes.

Selon les précisions de Aly Ngouille Ndiaye, ministre sénégalais de l’Agriculture, « Nous savons où nous voulons aller en tenant compte de l’évolution démographique. Nous voulons développer ce que nous consommons ». Il est inadmissible que l’Afrique continue d’importer du riz, du maïs, du blé. Et de poursuivre: « Aujourd’hui, il s’agit de mettre en place les stratégies qui nous permettront dans les cinq prochaines années d’être autosuffisants pour certaines productions, et pour d’autres, même si l’on n’atteint pas l’autosuffisance, que l’on puisse avoir de bons niveaux de production », a rapporté RFI.

La rédaction

Sahel Tribune
Sahel Tribunehttps://saheltribune.com
Sahel Tribune est un site d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits, crée en 2020 au Mali, sous le nom Phileingora. C’est en 2021 que ce nom bascule vers Sahel Tribune afin d’offrir un contenu plus adapté à nos lecteurs et partenaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières publications

Ségou’art : plus d’un millier de spectateurs à la Soirée nomade

Le premier concert géant, sur la grande scène du village de Festival, dénommée Soirée Nomade, a eu lieu, ce vendredi nuit, dans le cadre de la 19ème édition de Ségou'art.

Ségou’Art : les stands des exposants visités par le ministre Andogoly Guindo

Le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme a visité les œuvres d’art des artistes de différentes contrées, ce vendredi 3 février 2023, dans le salon d’exposition Bi Mali au village du Festival sur le Niger de Ségou.

Ségou’Art : les flashes sont désormais braqués sur la 19e édition

La 19e édition du Festival sur le Niger, désormais dénommé Ségou Art, a été officiellement lancé, jeudi 02 février 2023 dans la cité multiséculaire des Balazans, Ségou.

FESPACO : le Mali, pays invité d’honneur de l’édition 2023

Le FESPACO est prévu du 25 février au 4 mars 2023, à Ouagadougou, au Burkina Faso. Le Mali a été désigné comme pays invité d’honneur de cette célébration 28ème édition.
%d blogueurs aiment cette page :