Home Actualités Électrification : Goïta passe à l’offensive

Électrification : Goïta passe à l’offensive

0 comment 465 views

Le Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta, a marqué un pas décisif ce jeudi 6 juin 2024, en remettant au ministre de l’Énergie et de l’Eau un important lot de groupes électrogènes destinés à la société Énergie du Mali (EDM-SA). Cette donation s’inscrit dans le cadre des œuvres sociales du Président de la transition et marque sa grande compassion face aux difficultés des populations. Cet acte symbolise une nouvelle étape dans la lutte acharnée contre les coupures d’électricité qui paralysent régulièrement le pays.

Après avoir initié la construction de centrales solaires à Sanankoroba, Safo et Tiakadougou-Dialakoro, le Colonel Goïta réaffirme son engagement à résoudre les problèmes énergétiques du Mali en remettant un premier lot de 15 groupes électrogènes, avec un second lot de 10 groupes à suivre. Au total, ce sont 25 groupes électrogènes qui viendront renforcer les capacités de l’EDM-SA à atténuer les coupures d’électricité et améliorer la fourniture d’énergie dans tout le pays.

Un engagement constant

Le conseiller spécial du Président de la Transition, M. Aguibou Dembélé, a exprimé, lors de la remise de ces groupes l’importance de cet acte. Il a souligné que cette cérémonie illustre une fois de plus le souci constant du Président Goïta pour le bien-être des Maliens. « Cet élan de cœur du Président de la Transition qui a commencé depuis son accession à la tête de l’État ne s’est pas estompé et se renforce au contraire chaque jour », a-t-il déclaré.

M. Dembélé a également salué le sens de dignité du peuple malien qui, malgré les contraintes quotidiennes, travaille avec courage et abnégation pour subvenir à ses besoins et participer activement au rayonnement du Mali. Ce sens de résilience constitue, selon le Président de la Transition, une source de motivation inépuisable pour travailler inlassablement pour le bonheur du peuple malien.

Le souci du Colonel Goïta pour le bien-être des Maliens ne s’arrête pas à la simple fourniture d’électricité. Cet engagement se manifeste dans toutes les initiatives de son gouvernement visant à améliorer la vie des citoyens. La remise des groupes électrogènes n’est qu’un exemple parmi tant d’autres de la détermination du Président à assurer un avenir meilleur pour le Mali.

Des solutions durables

Mme le ministre de l’Énergie et de l’Eau, Mme Bintou Camara, a aussi pris la parole pour magnifier l’action du Président Goïta. Elle a rappelé que l’énergie est au cœur de l’actualité depuis deux semaines, notamment avec le lancement des travaux des centrales solaires. « Nous voici encore ce matin, pour magnifier l’une de vos actions majeures destinées au secteur de l’énergie, à savoir la remise solennelle de vingt-cinq (25) groupes électrogènes dans le cadre de vos œuvres sociales », a-t-elle ajouté.

Mme Camara a insisté sur la détermination sans faille du Président Goïta à restaurer la dignité des Maliens en assurant un accès à l’énergie fiable et constant. La remise de ces groupes électrogènes permettra de renforcer la capacité de production d’énergie électrique et de réduire la dépendance d’EDM-SA vis-à-vis des tiers fournisseurs d’énergie.

Ces groupes électrogènes viennent en complément des projets de centrales solaires, prouvant que le gouvernement malien explore toutes les avenues possibles pour résoudre la crise énergétique. Cette approche multi-facettes démontre une vision à long terme, où les solutions immédiates coexistent avec des projets plus durables et écologiques.

Une offensive stratégique

Le Colonel Goïta, connu pour ses déplacements rares, n’a pas hésité à se rendre personnellement sur les sites des futures centrales solaires, témoignant ainsi de son engagement total. Chaque visite, chaque geste symbolique, traduit une volonté de changer les choses, de transformer la réalité quotidienne des Maliens qui luttent contre les délestages.

Lors de ses vœux de Nouvel An 2024 au palais de Koulouba, le président de la transition a réitéré son engagement à trouver des solutions à court, moyen et long terme à la crise énergétique. Les mesures à court terme incluent la dotation et l’approvisionnement en carburant pour les groupes électrogènes, une solution certes coûteuse mais nécessaire. À moyen terme, l’installation de centrales solaires est envisagée comme une voie royale pour alléger le fardeau des délestages. À long terme, l’énergie nucléaire est envisagée, avec la collaboration d’experts russes et maliens.

Un avenir éclairé

Ces initiatives énergétiques sont bien plus que des projets d’infrastructure. Elles représentent une volonté de changement, une affirmation de l’indépendance énergétique et une démarche écologique vers un avenir plus propre. Les centrales solaires, en particulier, sont un signal fort de modernité et de respect de l’environnement.

Les implications économiques sont également majeures. La création de ces centrales va améliorer l’accès à l’électricité, créer des emplois locaux, stimuler l’économie et attirer des investissements. C’est un cercle vertueux qui pourrait transformer le paysage économique et social du Mali.

Le lancement de la centrale de Tiakadougou-Dialakoro, comme les précédents, est bien plus qu’un simple projet d’infrastructure. Il s’agit d’un signal fort envoyé à toute la nation : le Mali ne compte plus rester dans l’ombre. Le choix des énergies renouvelables, en particulier le solaire, est une affirmation de volonté d’indépendance et de modernité. C’est aussi une démarche écologique, un pas vers un avenir plus propre, respectueux de notre planète.

Un impact durable sur le développement

Le Mali se trouve à un carrefour crucial de son développement. En investissant dans des infrastructures énergétiques modernes et durables, le Colonel Goïta montre qu’il est prêt à prendre des mesures salvatrices pour assurer un avenir meilleur. Ces projets de centrales solaires, combinés aux groupes électrogènes récemment remis, représentent une étape majeure vers l’autosuffisance énergétique.

Les bénéfices de ces initiatives vont au-delà de la simple fourniture d’électricité. Ils englobent la création d’emplois, la stimulation de l’économie locale, et l’amélioration de la qualité de vie des citoyens. En réduisant la dépendance énergétique, le Mali peut également mieux contrôler ses coûts et investir les économies réalisées dans d’autres secteurs critiques comme la santé et l’éducation.

Une exemplarité régionale

Le Mali, sous la direction du Colonel Goïta, pourrait bien devenir un exemple pour d’autres pays de la région confrontés à des défis similaires. La détermination à résoudre les problèmes énergétiques par des solutions innovantes et écologiques montre la voie à suivre pour d’autres nations. En diversifiant ses sources d’énergie et en investissant dans les renouvelables, le Mali se positionne comme un leader régional en matière de développement durable.

La remise des groupes électrogènes et le développement des centrales solaires montrent que le Colonel Goïta n’hésite pas à prendre des décisions courageuses pour le bien de son pays. Ces actions, loin d’être isolées, s’inscrivent dans une vision globale de transformation du paysage énergétique malien.

Ainsi, en lançant ces projets, le Colonel Goïta ouvre la voie à un avenir où l’énergie ne sera plus un luxe, mais une ressource accessible à tous. Ce pari sur le solaire est un défi que le Mali se doit de relever, pour que demain soit plus lumineux pour chaque Malien. Dans cette quête d’énergie et de lumière, le Mali montre qu’il est prêt à se lever pour un avenir où les ombres des délestages appartiendront au passé.

Le Colonel Goïta, par ses actions, prouve qu’il est un leader engagé, déterminé à améliorer les conditions de vie de ses concitoyens. Sa vision pour un Mali autosuffisant en énergie est un exemple de leadership proactif et de gouvernance responsable. Grâce à ces efforts, le Mali peut espérer un futur où chaque foyer, chaque entreprise, et chaque institution bénéficie d’un accès fiable et constant à l’électricité, propulsant ainsi le pays vers une ère de prospérité et de stabilité.

Chiencoro Diarra

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate