Home Actu Panique mondiale: le Coronavirus a réussi ce dont les terroristes ont toujours rêvé!

Panique mondiale: le Coronavirus a réussi ce dont les terroristes ont toujours rêvé!

0 comment 42 views

Les nouvelles ne sont pas bonnes ! Pas du tout bonnes ! Le monde s’en branle ! L’inquiétude est au summum alors que le centre de gravité de la bête féroce se change ! Eh, oui, le virus devenu épidémie à se hisser au rang de pandémie. Continent après continent, la maladie s’est emparée du monde. Elle crée une panique mondiale. Réussissant ainsi ce que les terroristes ont toujours voulu imposer au monde.

Annulation de grande manifestation, restriction des mouvements, interdiction des rassemblements jusqu’à un certain nombre de personnes, fermeture des écoles, le Coronavirus est devenu pire que le terrorisme.

Après le continent asiatique (par où il a fait son entrée dans le monde des humains) l’Europe, etc., la maladie Covid-19 poursuit son grand mauvais chemin et finit par faire un atterrissage doux en Afrique.

Lire aussi Rage climatique ou désobéissance à la loi ?

Faisant parler d’elle à partir du continent le plus peuplé du monde, cette maladie fait son entrée en Afrique à partir du pays le plus peuplé.

Hum, comme cela semble bizarre ! Cette épidémie, j’allais dire cette pandémie, aurait un grand réflexe pour aimer commencer son ravage par les lieux de grande masse ! Est-elle un homme pour avoir ce réflexe ? Je ne saurais quoi dire. Mais savez-vous que depuis qu’elle a pu s’infiltrer dans d’autres pays, on ne se plaint plus d’elle comme avant dans sa matrice ? Il s’agirait d’un virus nomade qui lie une amitié discrète avec les grands nomades.

Lire aussi Voltaire et Montesquieu pour éclairer la crise climatique actuelle

Et pourtant… et pourtant, cette version ne serait pas totalement fausse. Regardez, le cas enregistré au Nigéria le vendredi 28 février 2020 était un employé pour Lafarge Africa Plc, une entreprise de ciment située dans l’État d’Ogun, selon le journal français Le Point. L’individu était en provenance du Liban. Pour le cas sénégalais, déclaré ce lundi, lui il est arrivé de la France le mercredi 26 février dernier. Quant au cas tunisien, déclaré également ce lundi, il s’agit d’un vieux qui est arrivé d’Italie le jeudi 27 février dernier. Cela reste quasiment pareil pour tous les autres cas enregistrés dans maints autres pays africains.

Donc, tous les cas enregistrés en Afrique étaient des nomades, pardon, des hommes d’affaires ou aimant voyager comme le nouveau « Kayan Makan Cissé ».

Retenez bien qu’en devenant ainsi corrosif, le Coronavirus vient de se trouver sûrement un nouveau refuge en atterrissant en Afrique. Car, toutes les mesures préventives contre cette pandémie ne seront pas strictement observées par les Africains. N’oubliez pas également, le simple contact physique suffit pour la maladie du Covid-19 d’attraper ses victimes comme l’aimant et le fer.

Lire aussi Nul ne peut vaincre l’hydre sans être stratège!

Sur le trajet de ces victimes africaines, pouvons-nous nous assurer que ces hommes n’ont eu aucun contact avec des ressortissants d’autres pays ou des citoyens de leur pays d’origine ou de provenance. Je reste pessimiste.

En tout cas, les plaintes et la peur ont changé de camp. L’Afrique est désormais la cible du Coronavirus. Comme pour rappeler : tant que la forêt n’a pas fini de se consumer, aucun criquet ne doit se sentir épargner.

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate