Livre — Covid-19 au Mali : Inna Maïga entre « Enfer social et médiatique »

Livre — Covid-19 au Mali : Inna Maïga entre « Enfer social et médiatique »
couverture du livre "Patiente Zéro de la Covid-19 au Mali". ©Sagaidou/Sahel Tribune

Au Mali, une survivante de la pandémie de Covid-19 publie un nouveau livre chez Figuira Editions. « Patiente Zéro de la Covid-19 au Mali : Enfer social et médiatique » est le titre du nouvel ouvrage de la battante Inna Maïga.

Covid-19. Apparue en novembre 2019 à Wuhan avant de se propager dans le reste du monde, cette pandémie aura fait l’objet de beaucoup de fausses nouvelles, alimenté les débats, créé des situations de détresse et de peur. Au Mali, il a fallu attendre le 25 mars 2020 pour qu’il soit annoncé officiellement les premiers cas positifs de la maladie à coronavirus : un Malien et une Malienne rentrés de la France. Celle considérée comme la « Patiente Zéro de la Covid-19 au Mali », s’appelle Inna Maïga. Inna qui aura subi un « enfer social et médiatique » juste pour avoir été déclarée atteinte de cette maladie.

Dans la psychose de certains Maliens, elle serait celle qui a amené volontairement la Covid-19 au Mali. Elle qui est basée en France et qui venait de fouler le sol de son premier pays pour passer des moments avec les siens comme elle en a l’habitude. Mais chose qui ne s’était passée comme elle le souhaitait, l’imaginait. « En quittant la France, j’étais parfaitement en forme. La veille de mon départ, je m’étais rendue chez mon dentiste, accompagnée de ma copine, l’adorable Dany, afin de procéder à des soins dentaires », écrit-elle. Avant de poursuivre : « Dans mon propre pays, mon pays natal, le Mali, allait bientôt commencer ma descente aux enfers ».

Servir de leçon

En effet, diplômée en lettres modernes, passionnée d’écriture, Inna Maïga choisit de prendre la plume de la conteuse, la narratrice. Au final, un récit est né, un nouveau livre est publié chez Figuira Editions dans la Collection grande voix de l’Afrique. Celle-ci a pour « objectif la diffusion et la promotion de la pensée africaine écrite par ces acteurs et actrices afin que les luttes de ceux-ci et de celles-ci soient portées et porteuses du renouveau de l’Afrique ».

Dans « Patiente Zéro de la Covid-19 au Mali », sous-titré « Enfer social et médiatique », l’auteure entretient le lecteur en long et en large sur son statut de déclarée atteinte de Covid-19, les difficultés rencontrées, les soutiens obtenus, les coulisses de sa prise en charge, la part de responsabilité des médias… Composé de grandes parties, ce tout premier livre de Inna s’ouvre par une immersion dans sa vie familiale et professionnelle. « En faisant de moi sa femme, Jacques avait épousé l’Afrique. Ainsi il avait choisi d’y vivre, voyant en elle un havre de paix où la vie était plus saine et calme et la population très accueillante. », révèle-t-elle au sujet de son adorable et défunt époux…

Ce nouveau livre, dont le lancement a eu lieu le 6 novembre dernier, souhaite édifier les Maliens, tout en dénonçant des situations comme l’impunité et l’acte diffamatoire qu’a subi son auteure, le manque de professionnalisme de certains agents de la santé dans la mesure où ses résultats sont divulgués sur la place publique. La visée recherchée par Inna Maïga est de livrer des leçons aux différentes personnes concernées afin que ce qui s’est passé avec elle ne se reproduise jamais.

Sagaïdou Bilal


Inna Maïga, Patiente zéro de la Covid-19 au Mali : Enfer social et médiatique, Figuira Editions, Bamako, novembre 2021, 116 p.

Sagaidou Bilal

Sagaïdou Bilal est web-éditeur et blogueur malien résidant au Mali. A Saheltribune.com, il est collaborateur, éditeur et directeur de publication par intérim. Evoluant dans l'écriture-web depuis 2017, Sagaïdou Bilal est membre de Doniblog et Contributeur à Benbere.org. En 2020, il a été nominé aux Mali médias awards, dans la catégorie journalisme citoyen. Ses centres d'intérêt sont entre autres : Éducation, Droits de l'Homme, Politique, Gouvernance, Société, Culture, Livre, Fact-Checking et Covid-19... Parallèlement à ses activités d'écriture et d'édition web, Sagaïdou Bilal, dit Sagbi, poursuit aussi des études de Master de recherche en philosophie à l'Université de Bamako (FSHSE).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

%d blogueurs aiment cette page :