Livre : « Le Concept n’domo » ou la solution à l’emploi jeunes

Livre : « Le Concept n’domo » ou la solution à l’emploi jeunes
Premiere couverture du Concept Ndomo OK

Préfacé par le cinéaste et ex ministre de la Culture du Mali, Cheick Oumar Sissoko, « Le Concept n’domo, une réponse à l’entrepreneuriat solidaire et à l’auto emploi des jeunes » de Boubacar Doumbia vient de paraître aux éditions La Sahélienne. Cet ouvrage fait la promotion de l’entrepreneuriat social et solidaire.  

« Comment faire pour que l’art du BOGOLAN serve de manière significative au développement économique et social ? » Voilà la tâche à laquelle s’est toujours livré Boubacar Doumbia depuis ses années d’études à l’Institut national des arts de Bamako. Une voie qu’il poursuit à travers son récent ouvrage.

Partant du problème de l’employabilité des jeunes et des difficultés que ces derniers traversent, l’auteur met en exergue le N’domo, cette « première étape d’initiation, d’orientation et de recherche de la plénitude que les jeunes, à partir de sept à dix ans devaient avoir jusqu’à l’âge de dix-huit à vingt ans » dans les communautés bambaras. Boubacar Doumbia explore cette société d’initiation bambara et ses fondements afin d’en extraire les éléments pour permettre à la jeunesse d’évoluer vers des projets d’entreprises collectives.

« C’est regrettable pour nous d’avoir tourné dos au N’domo, cette vieille école traditionnelle qui a su donner aux jeunes d’autrefois une formation adaptée à nos réalités tout en facilitant leur insertion dans la vie active », écrit M. Doumbia. Si la scolarisation a porté un coup dur au N’domo en tant que système de formation par l’initiation, l’auteur estime que certains de ses outils peuvent toujours être utilisés par la jeunesse à l’heure actuelle.  

Implanté à Pélengana aux portes de Ségou, le centre N’domo est une véritable entreprise sociale et solidaire. « La porte d’entrée de l’atelier a la forme d’un masque N’domo avec cinq appendices ». Toutes les figures utilisées dans la construction de ce centre ont des significations que l’auteur précise dans son livre.

À travers des schémas, des illustrations, des tableaux, l’auteur rend plus facile aux lecteurs la compréhension du fonctionnement et de l’organisation de ce centre qui s’inspire des règles du Ndomo. Une structure qui forme des groupes de jeunes et les reverse sur le marché de l’entrepreneuriat solidaire. 

Cet ouvrage révolutionnaire délivre à la jeunesse ainsi qu’aux décideurs politiques des clés importantes pour comprendre et corriger la problématique de l’employabilité des jeunes. En cela, c’est un traité d’économie et de gestion inspiré de nos traditions.  

« Le Concept n’domo » est disponible en vente au Centre NDOMO à Pelengana, Ségou; à l’Hôtel Savane à Ségou; à La Sahélienne, à Bacodji-coroni ACI.

Togola

Sahel Tribune

Sahel Tribune est un site d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits, crée en 2020 au Mali, sous le nom Phileingora. C’est en 2021 que ce nom bascule vers Sahel Tribune afin d’offrir un contenu plus adapté à nos lecteurs et partenaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

%d blogueurs aiment cette page :