Home Actu Journée internationale des Personnes disparues : servir l’humanité, une histoire de volontariat 

Journée internationale des Personnes disparues : servir l’humanité, une histoire de volontariat 

0 comment 58 views

Au Mali, le Comité International de la Croix-Rouge travaille étroitement avec la Croix-Rouge Malienne afin de renouer les contacts entre les membres de familles séparés à cause du conflit et la migration. Ceci, via le programme de Rétablissement les Liens Familiaux (RLF) qui a comme atout principal, un vaste réseau de 200 volontaires à travers le pays dont Seydou Diallo. 

Seydou est l’un des doyens des volontaires Croix-Rouge dédiés au programme RLF. Il a consacré près d’une vingtaine d’années à œuvrer au sein du réseau des volontaires pour assister les personnes dans le besoin. 

C’est à l’heure où les femmes préparent le petit déjeuner qu’il arrive sur sa moto, dans le camp de déplacés de Sénou au plus grand bonheur de tous. 

« On prend du plaisir à l’accueillir ici. Il s’entend avec tout le monde et c’est l’un des nôtres »affirme joyeux Barry, un déplacé interne. 

Comme chaque jeudi, Seydou installe le kiosque mobile, un dispositif qui permet d’offrir des appels téléphoniques gratuits aux personnes déplacées et séparées de leurs proches. Il permet aussi à faire des messages croix rouge et des fiches de demande de recherches. Cependant sur ce camp, ce sont les appels qui marchent le mieux. 

En dépit d’un début difficile, la confiance s’est progressivement installée et Seydou accueille chaque jeudi, une vingtaine de personnes.

Cet accomplissement, Seydou ne le doit qu’à lui-même : « être prêt à donner de son temps. Mes différentes interventions m’ont beaucoup apporté pour être un bon bénévole, il faut sur le plan humain et professionnel. J’essaie d’être une épaule pour soutenir ces familles qui vivent des moments difficiles ». 

Pour Antoine Grand, le Chef de la Délégation du CICR au Mali : « la plus grande force du Mouvement Internationale de la Croix Rouge, ce sont les volontaires. La CRM est présente sur l’entièreté́ du territoire, de Kayes à Kidal, de Tombouctou à Sikasso, à travers un réseau de 4000 volontaires actifs, et plus de 500 comités régionaux, de cercle et communaux. Je salue le courage et le dévouement des volontaires et du staff de la Croix Rouge ici au Mali. Car sans les volontaires, il n’y a pas de Croix-Rouge ! ». 

Source : CICR

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate