IFM de Kangaba : 30 élèves-maîtres victimes d’un accident de circulation

Date:

Share post:

À Badougou Djoliba, sur la route de Kangaba, s’est produit un accident entre un car de transport de la compagnie « Air Sélingué » et une voiture de marque Toyota 4×4, ce samedi 27 août 2022, dans la matinée, a indiqué la direction de la protection civile de Koulikoro (DRPC). Selon les précisions de l’académie d’enseignement de Kati, le bus était en provenance de Kangaba.

Selon le bilan de la DRPC, cet incident a fait 58 victimes, dont 30 élèves-maîtres de l’Institut de formation des maîtres (IFM) de Kangaba. Cet accident a également coûté la vie à huit (8) personnes, dont un enfant de quatre (4) ans, 19 blessés graves et 31 blessés légers.

Les victimes ont été évacuées aux hôpitaux Gabriel Touré, de Kati et du Mali.

« La Protection civile exhorte les usagers des routes à plus de prudence et un changement de comportement », lit-on dans le communiqué de la DRPC.

La rédaction

Sahel Tribune
Sahel Tribunehttps://saheltribune.com
Sahel Tribune est un site d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits, crée en 2020 au Mali, sous le nom Phileingora. C’est en 2021 que ce nom bascule vers Sahel Tribune afin d’offrir un contenu plus adapté à nos lecteurs et partenaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires

Burkina Faso : onze militaires tués et plus de cinquante civils portés disparus (communiqué)

Le terrorisme a encore fait des ravages dans le « pays des hommes intègres ». Le lundi 26 septembre 2022,...

Tribune des Nations Unies : réaction des partis politiques et mouvements syndicaux au discours d’Abdoulaye Maïga  

Le secrétaire général des Nations unies, le président en exercice de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (Cédéao), le Chef d’État nigérien, la politique française au Mali ainsi que le président ivoirien, tous les partenaires récalcitrants à la vision souverainiste du Mali ont eu leur dose dans le discours du col. Maïga à la tribune des Nations unies.

Massacre du 28 septembre 2009 : Moussa Dadis Camara en Guinée  pour comparaître devant la justice

Treize ans après le massacre du 28 septembre 2009, le procès sur le carnage, au cours duquel des cas de violation des droits humains ont été commis, s'ouvre mercredi 28 septembre 2022 à Conakry.

Burkina Faso : deux militaires et deux VDP tués dans une attaque terroriste (communiqué)

Une unité du détachement militaire de l’armée burkinabè et un groupe de Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) ont fait l’objet d’une attaque terroriste entre Sakoani et Sampieri (région de l’est)
%d blogueurs aiment cette page :