Gestion des élections au Mali : les membres de l’AIGE installés dans leur fonction

Date:

Share post:

Les membres du Collège de l’Autorité indépendante de gestion des élections (AIGE) ont été installés dans leur fonction, ce mardi 10 janvier 2023.

Trois mois après leur nomination par décret du président de la transition, les membres de l’organe unique de gestion des élections, dénommé l’Autorité indépendante de gestion des élections, ont été installés dans leur fonction, ce mardi 10 janvier 2023, au cours d’une cérémonie solennelle.

Créé le 24 juillet 2022, l’AIGE est chargée de l’organisation et de la gestion de toutes les opérations référendaires et électorales en République du Mali. Ses quinze membres, nommés pour un mandat de sept (7) ans non renouvelables, ont prêté serment devant la Cour suprême, en octobre 2022.

La confection des cartes d’identité biométrique

La création de cet organe était une demande forte de la classe politique malienne, mais aussi du peuple malien, à travers les Assises nationales de la refondation. Au cours de cette nouvelle « étape de la marche résolue du peuple malien vers la refondation », le président malien de la transition a rappelé le contexte de la création de l’AIGE. « Comme nous le savons tous, ces dernières années ont été marquées au Mali par des crises postélectorales, qui ont créé une instabilité chronique », a-t-il souligné tout en indiquant que c’est une telle situation qui a engendré une crise « sociopolitique permanente dont les conséquences ont été désastreuses pour notre système politique qui était cité comme un modèle de démocratie en Afrique ».

Cet organe unique de gestion des élections portera donc désormais une attention particulière au « fichier électoral, dont l’actualisation nécessitera une harmonisation des données de l’état civil et du fichier lui-même en vue de la confection des cartes d’identité biométrique d’une part, et à la configuration du fichier électoral conformément à la nouvelle réorganisation territoriale d’autre part ».  

L’installation des coordinations décentralisées

L’AIGE mettra également un accent particulier sur tout le processus électoral. À commencer par les campagnes électorales, le vote, le dépouillement, le recensement, la centralisation, la proclamation ainsi que la publication des résultats provisoires des scrutins par bureau de vote et la transmission des procès-verbaux afin d’assurer la transparence et la crédibilité des prochaines élections, a précisé Me Moustapha Cissé, président du Collège de l’Autorité indépendante de gestion des élections (AIGE).

Au regard de son importance dans le processus électoral, « le choix a été fait de donner un caractère inclusif à cet organe à travers une composition faisant intervenir les pouvoirs publics, les partis politiques et la société civile », a indiqué le chef de l’État, le colonel Assimi Goïta, tout en rappelant que « l’organisation d’élections libres et transparentes est une aspiration du peuple malien et une condition sine qua non de la stabilité politique et institutionnelle ».

Dans les prochains jours, l’AIGE envisage l’installation de ses coordinations décentralisées en vue de l’opérationnalisation effective de l’autorité.

Chiencoro Diarra

Chiencoro
Chiencorohttps://saheltribune.com
Chiencoro a plusieurs années d'expérience dans la presse écrite et le blogging au Mali. Il est présentement journaliste-reporter à Sahel Tribune.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières publications

Ségou’art : plus d’un millier de spectateurs à la Soirée nomade

Le premier concert géant, sur la grande scène du village de Festival, dénommée Soirée Nomade, a eu lieu, ce vendredi nuit, dans le cadre de la 19ème édition de Ségou'art.

Ségou’Art : les stands des exposants visités par le ministre Andogoly Guindo

Le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme a visité les œuvres d’art des artistes de différentes contrées, ce vendredi 3 février 2023, dans le salon d’exposition Bi Mali au village du Festival sur le Niger de Ségou.

Ségou’Art : les flashes sont désormais braqués sur la 19e édition

La 19e édition du Festival sur le Niger, désormais dénommé Ségou Art, a été officiellement lancé, jeudi 02 février 2023 dans la cité multiséculaire des Balazans, Ségou.

FESPACO : le Mali, pays invité d’honneur de l’édition 2023

Le FESPACO est prévu du 25 février au 4 mars 2023, à Ouagadougou, au Burkina Faso. Le Mali a été désigné comme pays invité d’honneur de cette célébration 28ème édition.
%d blogueurs aiment cette page :