Gao : Barkhane participe à l’inauguration d’un centre de santé communautaire

Gao : Barkhane participe à l’inauguration d’un centre de santé communautaire
Barkhane 1 e1610265119661

La mission militaire française au Mali, Barkhane, a non seulement mené plusieurs actions contre les terroristes mais aussi des actions en faveur des populations des zones d’insécurité, entre le 24 et le 3 août 2020.

 Dans le Gourma malien, une unité du Groupement tactique désert (GTD) « Bruno » de la mission Barkhane a effectué une vaste opération contre des groupes terroristes, du 19 au 26 juillet 2020, lit-on dans le communiqué de presse du lundi 3 août 2020 de cette Force française au Mali. Cette opération s’est effectuée grâce à l’appui de deux mirages 2000 D.  « De jour comme de nuit, l’unité a reconnu et contrôlé successivement plusieurs zones prétendument occupées par les terroristes  tout en établissant autant que possible des liens avec la population et en l’assurant ainsi du soutien de la force », explique-t-on dans le communiqué de presse.

Barkhane n’est pas seulement une mission militaire, elle est également humanitaire. En effet, précise le communiqué, le GTD « Bruno » a également conduit une action au profit de la population de Gao à travers l’inauguration du centre de santé communautaire BANIKA. « Les principales actions menées par la force Barkhane ont consisté à réparer l’incinérateur du site et à moderniser le système d’adduction d’eau dans les salles d’accouchement et d’examens », souligne la même source. 

 Durant la même période, dans le Liptako malo-nigérien, le groupement tactique désert « Bercheny » a appuyé des éléments des forces armées maliennes (FAMa).   « Les unités de ce groupement ont poursuivi la formation des unités légères de reconnaissance et d’intervention de Ménaka dont les entrainements de sauvetage au combat », précise le communiqué de presse. 

 F.T

Sahel Tribune

Sahel Tribune est un site d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits, crée en 2020 au Mali, sous le nom Phileingora. C’est en 2021 que ce nom bascule vers Sahel Tribune afin d’offrir un contenu plus adapté à nos lecteurs et partenaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image