Home InvestigationsFact-checking #FactCheck : non, la covid-19 n’est pas tout à fait la même que la grippe

#FactCheck : non, la covid-19 n’est pas tout à fait la même que la grippe

0 comment 136 views

Depuis quelque temps, des allégations faisant croire que le coronavirus et la grippe sont les mêmes sont soutenues par des Maliens. Pourtant, ces allégations ne sont pas tout à fait vérifiées.

« Le coronavirus n’est rien d’autre que le rhume qui a toujours existé chez nous », affirment beaucoup de Maliens pour justifier leur refus de respecter les mesures barrières indiquées par les autorités maliennes pour arrêter la propagation de la covid-19. Cette affirmation n’a pas pourtant de fondement solide.

Deux virus différents malgré les similitudes

Ibrahim Ag, blogueur résident à Tombouctou, est un rescapé du coronavirus. Celui-ci explique que les symptômes de la grippe et ceux de la covid-19 ne sont pas tout à fait les mêmes. « Le virus de la COVID-19 et celui de la grippe donnent un tableau clinique similaire, marqué par des manifestations respiratoires. [NDLR] les deux virus se transmettent par contact, par les gouttelettes respiratoires et par les contages », explique l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Malgré de fortes similitudes entre les deux virus, il convient de noter que des différences notables existent entre les deux maladies, selon l’OMS qui précise que « la vitesse de transmission est une différence importante entre les deux virus ». En plus de cela, le taux de reproduction fait également la différence : « le nombre d’infections secondaires provoquées par un individu infecté — pour le virus de la COVID-19 est 2 fois à 2,5 fois plus élevé que pour celui de la grippe. »

Une symptomatologie variée

En plus de toutes ces différences, Ag Ibrahim ajoute quant à lui que le virus de la covid-19 affaiblit le sujet et « certaines fonctionnalités de son corps ne répondent plus ». Ag Ibrahim précise qu’« à la différence du rhume, le Coronavirus travaille sur le système défensif ». Il convient aussi de noter que la symptomatologie du coronavirus est très variée : « tandis que certains sujets sont asymptomatiques ou ont des symptômes bénins, d’autres présentent des manifestations graves voire décèdent ». En effet, l’ex-président du parti Yéléma Moussa Mara a été testé positif au covid-19 en avril 2020, lors de la première vague. Celui-ci nous confie : « Pendant les 10 jours de mon confinement, je n’ai jamais ni toussé, ni eu mal, ni eu de fièvre ».

Pr Akory Ag Iknanedirecteur général de l’Institut national de santé publique (INSP) et coordinateur national de la lutte contre la Covid-19 au Mali, reconnait que « la covid est une maladie virale qui se manifeste effectivement comme les autres formes de grippe, mais dont le virus a muté pour devenir beaucoup plus méchant ». Il poursuit en précisant que « cette grippe, à la différence des autres, ne se guérit pas toute seule. Elle est extrêmement dangereuse et peut entraîner la mort avec des difficultés respiratoires ».

Ces allégations sur le coronavirus se font au même moment où la deuxième vague de la maladie fait des ravages au Mali. A la date du 31 décembre 2020, le Mali comptait 7090 cas positifs avec un total de 205 décès.

Fousseni Togola

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate